Al-Qaïda : la France est "l'ennemi n°1" selon un chef du groupe islamiste | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Al-Qaïda : la France est "l'ennemi n°1" selon un chef du groupe islamiste
©Reuters

Glaçant

Al-Qaïda : la France est "l'ennemi n°1" selon un chef du groupe islamiste

Ibrahim al-Rubaish a déclaré que "la France a remplacé l'Amérique dans sa guerre contre l'islam".

Al-Qaïda menace la France. Après la vague d'attentats que le pays a connu en début d'année, contre Charlie Hebdo et contre l'Hyper  Cacher de la Porte de Vincennes, il semble qu'il faille s'attendre au pire. En effet, ce samedi dans un message audio publié par la branche médiatique d'Aqpa, Al-Malahem, sur YouTube, Ibrahim al-Rubaish, un des chefs du groupe indique que la France est son "ennemi n°1"

Avec l'"affaiblissement" des États-Unis ces dernières années, "la France a remplacé l'Amérique dans sa guerre contre l'islam", a déclaré le chef d'al-Qaida. La branche dirigée par Ibrahim al-Rubaish est considérée comme la branche la plus active et la plus dangereuse d'al-Qaida par Washington. Elleavait revendiqué à la mi-janvier l'attaque à Paris contre Charlie Hebdo qui a fait 12 morts.

Il y a quelques jours, un autre chef avait appelé à "venger" le prophète Mahomet, caricaturé par le journal satirique français. Ibrahim al-Rubaish a en outre appelé à mener des attaques contre les "infidèles" en Occident, en particulier en France, et à s'en prendre, "sans consulter personne" à ceux qui se moquent du Prophète.

A LIRE AUSSI - Al-Qaïda : les trois prochaines cibles de l'organisation terroriste en France

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !