Aix-en-Provence: il voulait faire un "carnage" au diner du Crif, un néonazi interpellé | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Justice
Aix-en-Provence: il voulait faire un "carnage" au diner du Crif, un néonazi interpellé
©Reuters

Haine raciale

Aix-en-Provence: il voulait faire un "carnage" au diner du Crif, un néonazi interpellé

C'est ce qu'a révélé Christophe Castaner lors du dîner du Crif, lundi à Marseille.

C'est en raison de ses messages haineux sur Facebook qu'il est entré dans les viseurs de la police. Un homme d'une trentaine d'années a été interpellé en fin de semaine dernière à Aix-en-Provence, révèle la Provence. Sur les réseaux sociaux, il affirmait explicitement vouloir "faire un carnage" lors du dîner du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF). Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a confirmé lors du dîner en question, lundi 03 juin.

A son domicile les enquêteurs ont découverts sept armes blanches, des armes de poing factices, des munitions et un "équipement commando". Ils ont également découvert deux drapeaux nazis, un drapeau israélien, des livres suprémacistes et un exemplaire de Mein Kampf. Selon le procureur de la Répunlique à Aix-en-Provence, "il n'est pas connu au plan pénal mais était connu pour être attiré par les idées d'extrême droite, voire néo nazies".

L'homme a été placé en détention provisoire. Le trentenaire a été mis en examen pour menaces de mort en raison de la religion, acquisition et détention d'armes et munitions. Il détenait également des faux papiers, a précisé le procureur.

20 minutes

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !