Air France-KLM : la grève pourrait avoir coûté jusqu'à 500 millions d'euros au groupe | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
La grève à Air France a duré deux semaines
La grève à Air France a duré deux semaines
©Reuters

Turbulence

Air France-KLM : la grève pourrait avoir coûté jusqu'à 500 millions d'euros au groupe

Alors que la compagnie se remet à peine de la grève la plus importante de son histoire, des réductions de coûts et des licenciements devraient être bientôt à l'ordre du jour.

Alors que les bénéfices du groupe pour l'année 2014 seront dévoilés mercredi 29 octobre, d'après les informations du quotidien néerlandais "De Telegraaf", la direction d'Air France pourrait bientôt tenir une réunion pour aborder la question de la réduction des coûts et des licenciements, que beaucoup estiment nécessaires pour rester compétitif.

Selon "De Telegraaf", le groupe Air France-KLM reconnait déjà que ses bénéfices pour l'année 2014 pourraient être inférieurs de 500 millions d'euros aux prévisions initiales, après la pire grève de son histoire qui avait cloué les avions au sol pendant deux semaines.

Les pertes provoquée par la grève elle-même se chiffrent entre 320 et 350 millions d'euros. Le chiffre total de ces pertes est lui plus élevé en raison des réservations directement annulées par les passagers, même si la compagnie juge encore difficile d'établir un lien entre des chiffres de réservation en berne (et une demande généralement faible) et la grève elle-même.

L'affluence pendant le mois de septembre a baissé de 15,9%, alors que les réservations sur les quatre derniers mois de l'année 2014 pourraient accuser une baisse s'élevant jusqu'à 2%, a déclaré la compagnie.

Lu sur Bloomberg

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !