Air France : menace d'une nouvelle grève sur les salaires du 23 au 26 juin si la situation s'enlise | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Air France : menace d'une nouvelle grève sur les salaires du 23 au 26 juin si la situation s'enlise
©PHILIPPE LOPEZ / AFP

Bras de fer avec la direction

Air France : menace d'une nouvelle grève sur les salaires du 23 au 26 juin si la situation s'enlise

L'intersyndicale d'Air France a lancé un appel à la grève du 23 au 26 juin. Ce mouvement est susceptible d'être "levé ou renforcé" en fonction des annonces de la direction.

Les syndicats d'Air France font planer la menace d'une nouvelle grève du 23 au 26 juin. Les dix organisations qui composent l'intersyndicale estiment dans un communiqué que le vote "non", "majoritairement exprimé" lors du référendum organisé auprès des salariés de la compagnie, "doit être entendu". Le préavis pourra être "levé ou renforcé en fonction des annonces à venir de la direction".

Cette réunion de l’intersyndicale d’Air France regroupait "les représentants des pilotes, des stewards et hôtesses, ainsi que les personnels au sol".

La hausse des salaires au cœur des revendications

Après plusieurs jours de grève au sein de la compagnie aérienne, la direction avait proposé un accord salarial, rejeté par les employés. Ce camouflet avait entraîné la démission du PDG d'Air France, Jean-Marc Janaillac. 
Anne-Marie Couderc, la présidente d'Air France par intérim, a annoncé dans un courrier que la direction allait faire un geste envers les salariés. Le jeudi 14 juin, "les actions et mesures à mettre en oeuvre" dans le cadre du comité central d'entreprise seront présentées par Anne-Marie Couderc, le directeur général d'Air France, Franck Terner, et le DRH de l'entreprise, Gilles Gateau.
A la suite de ces annonces, les syndicats et les salariés pourraient alors décider de lever ou de renforcer le mouvement de grève du 23 au 26 juin. La crainte d'une contagion durant la période estivale est redoutée par la direction et par les Français, qui comptaient sur des vols Air France pour leurs départs en vacances, en juillet et en août. Le bras de fer entre la direction et les syndicats se poursuit donc. La journée du jeudi 14 juin s'annonce décisive pour l'avenir du mouvement de grève et pour la survie de la compagnie aérienne. 
Lu sur France Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !