Agressions sexuelles à Cologne : les suspects seraient majoritairement Algériens et Marocains | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
68 suspects sont des demandeurs d'asile, et 18 étaient en situation illégale au moment des faits.
68 suspects sont des demandeurs d'asile, et 18 étaient en situation illégale au moment des faits.
©Reuters

Enquête

Agressions sexuelles à Cologne : les suspects seraient majoritairement Algériens et Marocains

Au lendemain de la Saint-Sylvestre, les autorités locales avaient enregistré 1527 plaintes, et dressé une liste de 1218 victimes, dont 626 de délits sexuels.

D'après les conclusions d'un rapport publié mardi 5 avril par les autorités locales, 103 des 153 individus soupçonnés d'avoir commis des agressions sexuelles le soir du réveillon dans la ville de Cologne sont de nationalité algérienne ou marocaine. 

Plus de trois mois après cette vague d'agressions, le ministère régional de l'Intérieur de Rhénanie du Nord-Westphalie assure que seulement 4 individus de nationalité allemande figurent sur cette liste. 

Dans le détail, 68 suspects sont des demandeurs d'asile, et 18 étaient en situation illégale au moment des faits. Selon ce rapport, il est encore aujourd'hui impossible de déterminer avec certitude la nationalité ou le statut de 47 d'entre eux. 

Au lendemain de la Saint-Sylvestre, les autorités locales avaient enregistré 1527 plaintes, et dressé une liste de 1218 victimes, dont 626 de délits sexuels.

>>>> À lire aussi : Et vous, en tant qu’Européens, vous êtes plutôt Cologne, Calais ou Molenbeek ?

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !