Agnès Buzyn signe la fin du remboursement des médicaments anti-Alzheimer | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Agnès Buzyn signe la fin du remboursement des médicaments anti-Alzheimer
©Pixabay

Remboursement

Agnès Buzyn signe la fin du remboursement des médicaments anti-Alzheimer

Cette décision a été publiée ce vendredi au Journal Officiel. Elle s’appliquera dès le 1er août 2018.

Jugés peu efficaces voire potentiellement risqués, les médicaments anti-Alzheimer ne seront très bientôt plus remboursés. Cela concerne quatre médicaments : Arisent, Ebixa, Exelon, Reminyl. Jusqu’à maintenant, l’Assurance maladie prenait en charge 15% de leur prix. La ministre de la Santé Agnès Buzyn s’est appuyé sur un rapport de la Haute Autorité de santé publié en 2016. On y pointait des effets indésirables « potentiellement graves », ainsi qu’un « intérêt médical insuffisant ».

Cette décision a été anticipée par France Alzheimer qui dès lundi l’avait déclarée « infondée et dangereuse ». La Fédération française de neurologie, la Société française de gériatrie ou la Fédération des centres mémoires ont tous emboité le pas de l’association. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !