Afghanistan : plus de 100 morts dans l'attaque d'une base militaire | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Afghanistan : plus de 100 morts dans l'attaque d'une base militaire
©Reuters

Guerre

Afghanistan : plus de 100 morts dans l'attaque d'une base militaire

Les talibans ont attaqué une base militaire dans le nord de l’ Afghanistan, a indiqué samedi le ministère de la Défense.

Une violente attaque a été lancée vendredi contre une base de l'armée afghane par des talibans, faisant plus d'une centaine de morts - 140 selon des responsables locaux. "Les insurgés talibans ont lancé une attaque coordonnée contre la base militaire où la majorité des soldats étaient réunis pour la prière, faisant au total plus de 100 morts et blessés parmi les forces armées", a annoncé le ministère dans un communiqué, samedi, délivrant un premier bilan officiel de cette attaque.

"Un grand nombre de militaires ont également été blessés et ce bilan est susceptible de s'alourdir encore", a prévenu un responsable des autorités à Mazar-i-Sharif, chef-lieu de la province de Balkh, dans le nord du pays. "Je suis à l'intérieur de la base et je pense que 150 soldats ont été tués et des dizaines blessés. Il s'agissait de jeunes recrues venues pour s'entraîner, qui arrivaient des provinces du Badakhshan et de Takhar" dans le nord-est du pays, a raconté à l'AFP un officier sous couvert d'anonymat.

L'attaque a été perpétrée par une dizaine d'assaillants lourdement armés et a duré au moins cinq heures. Le mode opératoire était sophistiqué : les membres du commando taliban avaient revêtu des uniformes militaires et ont déclaré aux hommes en faction qu'ils transportaient des blessés et avaient besoin d'entrer d'urgence dans la base. A l'intérieur, ils ont tiré alors que des soldats sortaient d'une mosquée après les prières du vendredi. 

Dans un communiqué publié samedi, Zabihullah Mujahid, porte-parole des taliban, a déclaré que cette attaque était un acte de représailles à la mort de plusieurs dirigeants du mouvement islamiste dans le nord du pays.

Des militaires étrangers sont basés à Mazar-i-Sharif, notamment des militaires allemands. Selon un porte-parole du commandement opérationnel allemand, aucun de leurs soldats n'a été touché. La base abrite le QG du 209e corps d'armée de l'armée nationale afghane, chargé de la plus grande partie du nord de l'Afghanistan.

Lu sur BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !