Affaire Vincent Lambert : le tribunal administratif décide qu'il continuera à être alimenté | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Affaire Vincent Lambert : le tribunal administratif décide qu'il continuera à être alimenté
©

Du temps

Affaire Vincent Lambert : le tribunal administratif décide qu'il continuera à être alimenté

Le tribunal administratif de Châlons-en-Champagne a suspendu le processus de vie du tétraplégique en état de conscience minimale depuis 5 ans.

Vincent Lambert en état de conscience minimale depuis 5 ans continuera à être alimenté et hydraté. Le tribunal administratif de Châlons-en-Champagne a suspendu jeudi la décision des médecins de ne plus le soigner.

Depuis le début de l'affaire, les parents s'opposent à l'euthanasie passive décidée par le corps médical en accord avec sa femme et une partie de sa famille. Les parents, une soeur et un demi-frère de Vincent Lambert avaient saisi la justice après l'annonce du docteur Kariger, chef du service de médecine palliative du CHU de Reims, d'arrêter prochainement les traitements de nutrition et d'hydratation artificielles du patient tétraplégique en état de conscience minimale.

A lire aussi - Ces questions que pose l'affaire Vincent Lambert auxquelles une loi sur l'euthanasie n'apporterait pas davantage de réponse

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !