Mis en cause pour des irrégularités financières, l'ancien trésorier de campagne de Martine Aubry dans le Nord se suicide | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Mis en cause pour des irrégularités financières, l'ancien trésorier de campagne de Martine Aubry dans le Nord se suicide
©

Décès

Mis en cause pour des irrégularités financières, l'ancien trésorier de campagne de Martine Aubry dans le Nord se suicide

Le socialiste Jean-Claude Sabre se voyait questionné sur sa gestion de l'usine de retraitement de déchets de l'agglomération lilloise.

Jean-Claude Sabre, directeur général délégué de Triselec, s'est suicidé ce mercredi, a appris La Voix du Nord auprès de son entourage. Un drame qui suit la révélation dans la presse de possibles irrégularités dans la conduite des affaires de la société anonyme Triselec, l’usine de retraitement des déchets de l’agglomération lilloise.

Il avait démissionné le 21 février de son poste de directeur général délégué de Triselec, à la suite d'un audit lancé en interne sur des dépenses irrégulières constatées dans l’exercice de ses fonctions. Une lettre avait notamment attiré l’attention de Lille Métropole sur le salaire qualifié "d'extravagant" (16 000 euros) qu’il s’était octroyé sans l’accord de son conseil d’administration, selon Nord-Eclair.

Diverses autres irrégularités avaient également été dénoncées, pour un montant total de 750 000 euros, selon la Voix du Nord.

Autant d'accusations que le principal intéressé réfutait encore mercredi matin, avant de se donner la mort. Au téléphone, Jean-Claude Sabre affirmait que sa rémunération, ses primes ainsi que sa voiture avaient été validées par le président directeur général Paul Deffontaine, explique La Voix du Nord. En revanche, il n'était pas en mesure de dire si les modifications de son contrat de travail avaient été soumises au conseil d'administration de l'entreprise, comme le veulent ses statuts.

"Quelles que soient les circonstances, c'est un véritable drame", a réagi Martine Aubry.

Jean-Claude Sabre était âgé de 59 ans et avait fait une grande partie de sa carrière à Lille comme conseiller délégué à Lille-Sud. Il avait également assuré la direction adjointe de l'office HLM de Lille et la direction de l'action foncière à la communauté urbaine. Socialiste pure souche, il a été trésorier de Martine Aubry durant les dernières municipales et trésorier de la fédération du Nord.

Lu sur La Voix du Nord

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !