Affaire Théo : Bruno Le Roux a saisi l'IGPN en raison de nouvelles accusations contre un policier | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Affaire Théo : Bruno Le Roux a saisi l'IGPN en raison de nouvelles accusations contre un policier
©Europe 1 - Capture Dailymotion

Enquête

Affaire Théo : Bruno Le Roux a saisi l'IGPN en raison de nouvelles accusations contre un policier

Cité par le Nouvel Observateur, un individu nommé Mohamed K., un ami de Théo, assure avoir été passé à tabac une semaine avant ce dernier par des policiers.

En raison de nouvelles accusations contre l'un des quatre policiers mis en examen, le ministre de l'Intérieur Bruno Le Roux a annoncé avoir saisi l'IGPN (Inspection générale de la police nationale)

Selon les déclarations d'un individu qui se présente comme victime, l'un des policiers l'aurait passé à tabac quelques jours avant l'interpellation de Théo. 

Cité par le Nouvel Observateur, un individu nommé Mohamed K., un ami de Théo, assure avoir été passé à tabac une semaine avant ce dernier par des policiers. L'un de ces agents de police aurait participé au viol présumé de Theo lors de son interpellation.

"Ce sont des accusations graves portées sur le même fonctionnaire, qui méritent que l'on fasse évidemment toute la lumière. Immédiatement informé, le ministre a saisi l'IGPN", a déclaré le porte-parole du ministère Pierre-Henry Brandet.

>>>> À lire aussi : Bobigny : Et vous croyez que c'est pour Théo qu'ont retenti quelques "Allah Akbar" ?

 

Lu sur Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !