Affaire Tapie : l'Etat va bien se constituer partie civile | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Affaire Tapie : l'Etat va bien se constituer partie civile
©

Suite du feuilleton

Affaire Tapie : l'Etat va bien se constituer partie civile

L'objectif est de pouvoir accéder au dossier et de s'assurer que les intérêts du contribuable n'ont pas été lésés.

L'affaire Tapie connaît de nombreux épisodes. Après le placement en garde à vue de Stéphane Richard, ce lundi matin, c'est Pierre Moscovici qui est entré en scène. En effet, le ministre de l'Economie et des Finances a annoncé que l'Etat va se porter civile "dans les prochaines heures". Le but affirmé est de pouvoir accéder au dossier et de s'assurer que les intérêts du contribuable n'ont pas été lésés.

"L'Etat va le faire à son tour", a-t-il ajouté. "Il s'agit bien de représenter l'Etat, de représenter le contribuable, de représenter le citoyen dès lors que des éléments nouveaux sont intervenus", a-t-il précisé depuis Poitiers.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !