Affaire Merah : sa soeur, Souad, déjà surveillée par la DCRI | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Affaire Merah : sa soeur, Souad, déjà surveillée par la DCRI
©

Révélations

Affaire Merah : sa soeur, Souad, déjà surveillée par la DCRI

La soeur de Mohamed Merah faisait l'objet d'une surveillance accrue par la DCRI. Et ce, bien avant son frère.

L'affaire Mohamed Merah est loin d'être refermée. A chaque mois son lot de révélations. Ce lundi, RTL nous apprend que la soeur du tueur au scooter de Toulouse et de Montauban, avait été placée sous surveillance par les hommes de la DCRI avant la folle épopée meurtrière de Mohamed Merah. Souad était proche des milieux salafistes et aurait fréquenté des écoles coraniques. 

Selon la radio, elle aurait fournit un portable et de d'argent liquide à son frère. Toujours d'après cette source, la jeune femme de 34 ans était "adepte d'un islam radical". La DCRI indique même qu'elle est "connue pour ses liens avec les mouvements salafistes radicaux". On apprend également qu'elle "a réservé quatre billets d'avion Paris-Le Caire", souhaitant étudier le Coran en Egypte.

Cet "investissement personnel" de la jeune femme laisse à penser à la DCRI que Souad pourrait avoir participé d'une certaine façon aux tueries de Montauban et Toulouse.  Il est noté plusieurs échanges entre eux. De l'argent, 1.520 euros expédiés en dix fois à son frère lorsqu'il est en détention etun téléphone portable au nom de sa sœur. Mohamed Merah n'aurait donc pas agi seul ? La question est posée. La justice va tenter d'y répondre en interrogeant dans quelques jours, le frère de Mohamed, Abdelkader Merah. Sa soeur pourrait ensuite faire l'objet d'une audition.

RTL.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !