Affaire Leonarda : Manuel Valls aurait menacé de démissionner | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Manuel Valls, ministre de l'Intérieur.
Manuel Valls, ministre de l'Intérieur.
©Reuters

Si elle revient j'arrête tout

Affaire Leonarda : Manuel Valls aurait menacé de démissionner

Selon Libération, le ministre de l'Intérieur aurait laissé entendre qu'il pourrait claquer la porte du gouvernement si l'adolescente était autorisée à rentrer en France.

C'est lui ou elle. Selon Libération de ce samedi, Manuel Valls aurait menacé de démissionner si Leonarda Dibrani était autorisée à rentrer en France. "Si elle revient, je peux m'en aller", aurait-il dit. Le ministre de l'Intérieur a reçu dans la matinée le rapport de l'enquête administrative sur l'expulsion controversée de la collégienne, rapporte Le Point. Le locataire de la place Beauvau devrait s'exprimer dans la journée.

Sous le feu des critiques, notamment à gauche, après l'expulsion de la collégienne de 15 ans, Manuel Valls a décidé d'écourter son voyage aux Antilles. Son avion, en provenance de Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe, a atterri samedi vers 8h30 à Orly.

L'enquête administrative doit dire si cette expulsion a été conforme au droit. "S'il y a eu faute, l'arrêté de reconduite à la frontière sera annulé", a assuré mercredi le Premier ministre Jean-Marc Ayrault. Selon un sondage BVA pour Le Parisien et iTélé, 65% des Français sont opposés à un retour de l'adolescente en France.

Lu sur Libération

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !