Affaire Hollande-Gayet : Valérie Trierweiler toujours "dans un état de fatigue nerveuse extrême" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Affaire Hollande-Gayet : Valérie Trierweiler toujours "dans un état de fatigue nerveuse extrême"
©

Episode 1 578 942 135 876...

Affaire Hollande-Gayet : Valérie Trierweiler toujours "dans un état de fatigue nerveuse extrême"

Selon des informations rapportées ce jeudi matin par Europe 1, elle va rester "quelques jours" supplémentaires à l'hôpital.

François Hollande, Julie Gayet, Valérie Trierweiler. Les trois personnages du "Vaudeville français" comme le nomment les médias étrangers, continuent de faire les gros titres des journaux. Ce jeudi matin, nouvel épisode qui concerne la première dame. En effet, selon Europe 1, Valérie Trierweiler devrait rester quelques jours de plus à l'hôpital. 

Admise à la Pitié-Salpêtrière pour une cure de repos, après les révélations dans Closer d'une supposée relation entre Julie Gayet et le président de la République, le site Internet de la radio explique que selon ses proches, "elle se trouve toujours dans un état de fatigue nerveuse extrême, fait de hauts et de bas". Europe 1 indique aussi que "ses plus proches amis, pour l’essentiel des journalistes, sont présents pour la soutenir". On apprend aussi que Valérie Trierweiler s'interroge "sur ceux qui avaient intérêt à ce que cette affaire éclate, sur ces ennemis de l’ombre qui voyaient d’un mauvais œil sa présence à l’Elysée". La première dame serait tantôt "déterminée" à se battre, tantôt "abattue, plus résignée".

Par ailleurs, le site Internet indique que selon ses sources, François Hollande ne serait toujours pas venu lui rendre visite à l'hôpital depuis une semaine. Un manque de tact qui la toucherait au plus haut point selon ses proches. Enfin, Europe 1 relate le climat à l'Elysée. "Ici, personne n’en parle mais tout le monde y pense. Il faut que le Président se décide très vite" leur a confié un proche de "l'affaire".

En fin de matinée, RTL a indiqué par ailleurs que selon des proches, "Valérie Trierweiler n'a pas fait de crise de nerfs. Pour autant son état est fragile puisqu'elle ne tient pas debout".

A lire aussi - Hollande-Gayet : la presse étrangère et Twitter s'enflamment pour de nouvelles rumeurs 

Lu sur Europe1.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !