Affaire Fillon/Jouyet : les réactions des politiques | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Affaire Fillon/Jouyet : les réactions des politiques
©

Divergences

Affaire Fillon/Jouyet : les réactions des politiques

Pour l'UMP, Jean-Pierre Jouyet est un "menteur" et doit "démissionner". Pour le PS en revanche, jamais le gouvernement n'a pu influer d'une quelconque manière sur les affaires de la justice. Tour d'horizon des réactions des politiques de tous bords.

L'échange entre Jean-Pierre Jouyet et François Fillon continue de faire jaser au sein de la classe politique. Depuis ce week-end, l'UMP prend la défense de l'ancien Premier ministre, et appelle à la démission du secrétaire général de l'Elysée, qui aurait menti, tandis que le PS tente de minimiser l'affaire. L'extrème-droite et les centristes, eux, en profite pour critiquer les "magouilles" qui salissent l'ensemble de la classe politique française. Tour d'horizon des réactions de tous bords. 

A l'UMP

Claude Guéant

"Les journalistes du Monde doivent publier leur enregistrement en intégralité", estime-t-il.

Henri Guaino 

"Je ne peux pas imaginer François Fillon se livrer à une telle démarche […] la seule personne aujourd’hui qui soit acteur de cette affaire, c’est M. Jouyet". Je suis accablé par le climat qui règne dans notre pays, je ne reconnais plus mon pays", a déploré le député des Yvelines au Grand Rendez-Vous i<Télé-Europe 1-Le Monde.

Hervé Mariton

"C'est surtout beaucoup de bruit. C'est de la précipitation de la vie politique pour des faits qui n'ont pour l'instant pas beaucoup d'intérêt. C'est la version de la politique qui ne m'intéresse pas. Je ne trouve pas scandaleux que des gens qui ont collaboré par le passé se rencontrent. Tout cela prend une ampleur considérable. Ce débat me laisse pantois. Il m'importe peu de savoir si quelqu'un veut la peau de Nicolas Sarkozy ou pas. Ce qui m'intéresse, c'est comment on peut redresser l'UMP" a dit le candidat à la présidence de l'UMP. "François Fillon est une personnalité de qualité. Je n'ai aucune raison aujourd'hui de retirer cette appréciation que j'ai de lui" a-t-il encorer estimé sur Sud Radio.

Bruno le Maire

Pour le candidat à la présidence de l'UMP, Jean-Pierre Jouyet a "menti aux Français" et "n’a pas d’autre choix que de remettre sa démission". Il y a une "République du mensonge à tous les étages". 

Gérald Darmanin

"Je crois François Fillon. Je crois que Jouyet doit quitter son poste" , a indiqué le porte-parole de Nicolas Sarkozy sur RTL ce lundi 10 novembre. Selon lui, Jean-Pierre Jouyet " a manipulé l'opinion et a menti. De qui se moque-t-on ? C'est une histoire dans laquelle il est gravement impliqué", s'est-il insurgé, ajoutant : "Le crime profite à François Hollande et au PS, ils veulent apporter de la confusion au sein de l'opposition. Il faudrait entendre les enregistrements. L'exécutif s'occupe un peu trop de l'opposition".

Chirstian Estrosi

Invité de France Info, le maire de Nica a lui aussi affirmé que "Jean-Pierre Jouyet a menti". Par ailleurs, selon lui François Fillon doit désormais "avoir des actes qui rendent incontestable sa loyauté vis-à-vis de sa formation politique et vis-à-vis de l'ancien président de la République".

Au Front National

Marine Le Pen 

"Ce sont les trois M : magouille, manœuvre, mensonge, c’est le fondement de la vie politique dans notre pays depuis de nombreuses années, les mêmes méthodes à droite et à gauche"

Debout la République

Nicolas Dupont-Aignan

"Les Allemands fêtent le 25e anniversaire de la chute du Mur, le chômage explose, l’insécurité progresse, il y a la guerre en Ukraine et au Moyen-Orient, et toute la vie politique française depuis une journée est centrée sur ce que j’appelle les affaires du milieu", a-t-il déploré dimanche 9 novembre. 

UDI

Jean-Christophe Lagarde

"Cette affaire Jouyet profite à l’extrême droite, le réceptacle de toutes les peurs, les frustrations, les angoisses et les colères françaises. Le problème, c’est que le réceptacle des colères, ça ne construit pas un avenir", a déclaré le candidat à la présidence de l’UDI, député-maire de Drancy et porte-parole du groupe UDI à l'Assemblée nationale, ce lundi 10 novembre sur RFI. "Mr Jouyet est un menteur, il doit partir', a-t-il ajouté. 


Jean-Christophe Lagarde:«M. Jouyet est un... par rfi Au Parti socialiste

Stéphane Le Foll

"Comme si on pouvait saisir la justice suite à un déjeuner… La justice a été saisie par ceux que ça concerne et elle mène son enquête. Il n’y a aucun lien qui peut être fait comme ça sous prétexte que des dates se trouvent à quelques jours ou quelques semaines, concomitantes", a déclaré le porte-parole du gouvernement et ministre de l'Agriculture sur France Inter dimanche 9 novembre. 

Claude Bartolone

Pour le président PS de l'Assemblée, cela n'est pas grave si Jean-Pierre Jouyet est finalement revenu sur ses propos. Par ailleurs, il n'y a "pas de cabinet noir à l'Elysée".  "Ce n’est pas ce déjeuner qui a pu provoquer la moindre intervention sur la justice, d’abord, parce que le secrétaire général de l’Élysée n’en a pas le pouvoir", a assuré Claude Bartolone sur France 5 dans l'émission 'C politique'.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !