Affaire du Carlton : le témoignage émouvant de David Roquet qui disculpe DSK | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
David Roquet
David Roquet
©Capture Youtube

Confessions

Affaire du Carlton : le témoignage émouvant de David Roquet qui disculpe DSK

Selon cet ancien directeur d'une filiale du groupe Eiffage, DSK ignorait que les femmes présentes lors des "parties fines" au Carlton de Lille étaient des prostituées.

Ce témoignage choc pourrait être capital pour l'ancien patron du FMI. David Roquet est un ancien proche de DSK, et figure également parmi les 14 prévenus dans l'affaire du Carlton de Lille, dont le procès s'est ouvert lundi 2 février. Devant les caméras de BFMTV, David Roquet a livré un témoignage poignant, selon lequel DSK ignorait que les femmes présentes lors des "parties fines" au Carlton de Lille étaient des prostituées. 

"Béatrice, j'avais dit qu'elle était restauratrice à Bruxelles, ensuite j'avais dit que c'était des secrétaires d'Eiffage (...) Je venais accompagné, c'était l'essentiel (...) Celles qui nous accompagnaient étaient élégantes, cultivées. Ce n'était pas de la 'boucherie' ou de 'l'abattage' comme on a pu l'entendre" a déclaré cet ancien directeur d'une filiale du groupe Eiffage dans le Pas-de-Calais. David Roquet admet avoir personnellement caché à DSK que ces femmes étaient des prostituées. 

Pour David Roquet, initié à ces soirées par l'entrepreneur Fabrice Paszkowski, la participation à ces "parties fines" avait avant tout pour but de se rapprocher de DSK, au point d'engager plus de 45 000 euros de dépenses. 

"On passe une après-midi avec quelqu'un qui est numéro deux du monde, et futur président de la République. Bien sûr que j'apprécie (...) Je me dis, hormis le côté agréable, si j'entretiens le contact avec monsieur Strauss-Kahn, une fois qu'il sera à la présidence de la République... Mon objectif, c'était ça, professionnellement. C'était d'organiser un déjeuner avec monsieur Strauss-Kahn, et mes grands patrons " a-t-il confié à BFMTV.

Lu sur BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !