Affaire Darmanin : "Une mise en examen signifie le départ du gouvernement" rappelle Griveaux | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Affaire Darmanin : "Une mise en examen signifie le départ du gouvernement" rappelle Griveaux
©AFP

Les réactions de la matinée

Affaire Darmanin : "Une mise en examen signifie le départ du gouvernement" rappelle Griveaux

Le ministre de l'Action et des Comptes publics est de nouveau visé par une plainte. Mais il n'a pas été mis en examen, rappelle son collègue Benjamin Griveaux.

Benjamin Griveaux (Sud Radio): "La règle a été fixée par le Premier ministre et quand on fixe une règle, on s’y tient. Une mise en examen signifie le départ du gouvernement. La mise en cause de Gérald Darmanin hier n’est pas une mise en examen. Il faut laisser la justice faire son travail et respecter la parole des plaignantes dans cette mise en cause, mais elle ne vaut pas mise en examen. La règle est simple : le droit, rien que le droit",

Stéphane Le Foll (Europe 1) : "J'ai pris comme parti de ne pas alimenter tous les soupçons et d'être dans une présomption de soupçons à chaque fois. Sinon, vu l'actualité, on est emmené à faire des commentaires continuellement."

Aurore Bergé (France 2) : "Je ne suis ni procureur, ni commentatrice judiciaire concernant la plainte contre Gérald Darmanin. Je me tiens à une ligne très claire : seule la mise en examen peut entraîner la démission d'un ministre".

Anne Hidalgo (RMC) : "Je fais confiance à la justice. Il faut distinguer le temps médiatique et le temps judiciaire. On aurait tout intérêt à ne pas rentrer dans des emballements qui condamnent ou innocentent par avance."

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !