Affaire Bygmalion : perquisition à l'UMP ce mercredi | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Affaire Bygmalion : perquisition à l'UMP ce mercredi
©

Dans le viseur

Affaire Bygmalion : perquisition à l'UMP ce mercredi

Cette perquisition a été menée dans le cadre de deux informations judiciaires ouvertes à propos du financement de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2012.

D'après une information révélée par Europe 1 et iTélé, une perquisition s'est déroulée mercredi 29 octobre au siège de l'UMP. Celle-ci s'inscrit dans le cadre de deux informations judiciaires ouvertes à propos du financement de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2012. La première concerne l'affaire Bygmalion, la seconde porte sur le versement par l'UMP de pénalités infligées à Nicolas Sarkozy en raison de comptes de campagne supérieurs au plafond autorisé.

Dans l'affaire Bygmalion, un des éléments du dossier fait état d'une somme de 18,5 millions d'euros absente du compte de campagne du candidat Sarkozy. Les juges Serge Tournaire, Roger Le Loire et Renaud Van Ruymbeke soupçonnent une des filiales de Bygmalion (Event and Cie) d'avoir facturé certaines dépenses de campagne de Nicolas Sarkozy à l'UMP, par le biais de conventions fictives.

Après l'invalidation par le Conseil constitutionnel des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy, une pénalité avoisinant les 400 000 euros avait été imposée à l'ancien candidat. La pénalité en question avait alors été payée par l'UMP. Dans la foulée, le parquet avait ouvert une enquête préliminaire, puis une information judiciaire pour "abus de confiance", "complicité", et "recel". 

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !