Accusation d'agression sexuelle : Woody Allen s'exprime une dernière fois sur l'affaire qui l'oppose à sa fille | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Accusation d'agression sexuelle : Woody Allen s'exprime une dernière fois sur l'affaire qui l'oppose à sa fille
©

Histoires de famille

Accusation d'agression sexuelle : Woody Allen s'exprime une dernière fois sur l'affaire qui l'oppose à sa fille

Dans une tribune publiée sur le site du New York Times, le réalisateur écrit à propos de Dylan Farrow : "Je l'aimais et j'espère qu'un jour, elle comprendra comment elle a été privée d'un père aimant, et exploitée par sa mère".

C'est une longue lettre, dans laquelle Woody Allen répond aux accusations formulées par sa fille adoptive, Dylan Farrow, en janvier dernier. Dans ce texte publié sur le site du New York Times, le réalisateur américain se décrit comme un père aimant, attaqué par une Mia Farrow en colère qui aurait profité de la vulnérabilité de sa fille pour se venger.

Cette tribune est l'occasion pour le réalisateur américain de livrer sa version des faits dans cette affaire, et ce depuis sa rupture avec Mia Farrow en 1992. "Je n'ai évidemment pas agressé Dylan. Je l'aimais et j'espère qu'un jour, elle comprendra à quel point elle a été privée d'un père aimant, et exploitée par une mère plus motivée par sa colère débordante que par le bien-être de sa fille". Dylan Farrow avait sept ans au moment de la séparation de Woody Allen et Mia Farrow. Elle avait déjà accusé son père à l'époque.

>> A lire aussi : Dylan Farrow : la fille adoptive de Woody Allen l'accuse d'agression sexuelle

Selon Woody Allen, c'est donc Mia Farrow qui aurait inventé ces accusations au moment de leur séparation, furieuse d'apprendre la liaison entre sa propre fille adoptive, Soon-Yi Previn, et le réalisateur new-yorkais. L'affaire avait déjà été portée devant la police il y a plus de vingt ans, mais Woody Allen a été innocenté.

>> A lire aussi : Accusations d'agression sexuelle contre Woody Allen : "fausses et honteuses" répond le réalisateur

Ce texte, écrit Woody Allen, constitue sa dernière prise de parole publique sur le sujet. "Suffisamment de gens ont été blessés", conclut-il. 

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !