Accords de normalisation : le Maroc confirme qu'il va « reprendre » des « relations diplomatiques » avec Israël | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Maroc Israël Etats-Unis Donald Trump Benyamin Netanyahou normalisation des relations
Maroc Israël Etats-Unis Donald Trump Benyamin Netanyahou normalisation des relations
©SAUL LOEB / AFP

« Héritage » diplomatique de Donald Trump

Accords de normalisation : le Maroc confirme qu'il va « reprendre » des « relations diplomatiques » avec Israël

Donald Trump a annoncé ce jeudi que le Maroc était désormais le quatrième Etat arabe cette année à renouer des relations diplomatiques avec Israël.

Le président américain Donald Trump a annoncé ce jeudi 10 décembre dans un tweet qu'Israël et le Maroc avaient convenu de normaliser leurs relations diplomatiques :

« Une autre percée historique aujourd'hui - nos deux grands amis Israël et le Royaume du Maroc ont convenu d'établir des relations diplomatiques complètes. C'est une formidable avancée pour la paix au Moyen-Orient ».

Donald Trump a déclaré que les Etats-Unis reconnaîtraient en retour la souveraineté marocaine sur le Sahara occidental.

Le Maroc a confirmé qu'il allait « reprendre des relations diplomatiques » avec Israël « dans les meilleurs délais », et qualifié de « prise de position historique » la décision de Washington de reconnaître la souveraineté marocaine sur le territoire disputé du Sahara occidental.

Lors d'un entretien téléphonique avec le président américain Donald Trump, le roi du Maroc Mohammed VI a indiqué que son pays allait « reprendre les contacts officiels (...) et les relations diplomatiques dans les meilleurs délais » avec l'État hébreu, selon un communiqué du Palais royal.

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a salué jeudi soir un accord de normalisation « historique » avec le Maroc et évoqué la mise en place sous peu de « vols directs » entre les deux pays. Dans une allocution télévisée, le chef du gouvernement israélien a également « remercié » le roi du Maroc pour cette « relation chaleureuse » entre les deux pays.

Le Maroc et Israël avaient déjà disposé, dans les années 1990, de bureaux de liaison, à Rabat et à Tel-Aviv, jusqu'à leur fermeture au début des années 2000.

Les Emirats arabes unis et le Bahreïn ont déjà annoncé la normalisation de leurs relations avec Israël ces derniers mois.

Selon Jared Kushner, le gendre de Donald Trump, une reconnaissance d'Israël par l'Arabie saoudite serait également « inéluctable ».

D’après des informations de i24 News, le mouvement islamiste palestinien Hamas, au pouvoir dans la bande de Gaza, a qualifié jeudi soir de « péché politique » l'accord de normalisation des relations entre Israël et le Maroc :

« C'est un péché politique qui ne sert pas la cause palestinienne et encourage l'occupation à continuer de nier les droits de notre peuple », selon Hazem Qassem, le porte-parole du Hamas.

Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !