Accident de car dans l'Aude : deux morts et une trentaine de blessés | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Accident de car dans l'Aude : deux morts et une trentaine de blessés
©

Tragique

Accident de car dans l'Aude : deux morts et une trentaine de blessés

Le véhicule transportait une quarantaine de passagers de Marseille à Murcie (Espagne). L'accident s'est produit sur l'A9, près de Fitou (Aude).

Le drame s'est produit dans la nuit de samedi à dimanche vers 1h30 du matin. Un accident d'autocar transportant 44 personnes a fait deux morts et une trentaine de blessés, dont deux graves, sur l'autoroute A9, à hauteur de Fitou (Aude), rapporte l'AFP. Quelque 130 pompiers et 20 ambulances ont été envoyés sur place. Les blessés ont été évacués vers les hôpitaux les plus proches. Les passagers indemnes ont été accueillis dans une salle polyvalente, à Fitou, où une cellule psychologique a été mise en place.

Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes de l'accident. Le conducteur du car de la compagnie Eurolines qui effectuait la liaison entre Marseille et Murcie (Espagne) a été momentanément placé en garde à vue. Dans ses premières déclarations, le chauffeur espagnol a expliqué qu'un passager avait causé l'accident en donnant un coup sur le volant pour le forcer à s'arrêter, a indiqué le procureur de Narbonne, David Charmatz. Mais d'autres témoignages semblent contredire cette version des faits, a-t-il ajouté. La garde à vue du conducteur a été temporairement levée : sous le choc, son état a été jugé incompatible avec les auditions par les gendarmes.

D'après le sous-préfet de l'Aude, Sébastien Lanoy, le car "est le seul impliqué dans l'accident" et il a fait "une chute d'une dizaine de mètres". Le véhicule "a impacté la rambarde de sécurité et a glissé en contrebas, sur 5 mètres", a détaillé David Charmatz, sur BFM TV. Ni l'alcool, ni les stupéfiants ne sont en cause d'après les dépistages opérés, selon le procureur qui privilégie la piste d'une somnolence au volant.

Il s'agit du deuxième accident de la route mortel en moins de 12 heures dans l'Aude. Cinq jeunes ont été tués samedi à la suite d'une perte de contrôle de leur véhicule.

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !