Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Religion
Judo
©

Séparatisme

Absence de mixité, prières… un club sportif aux pratiques troublantes

Le récit d'un journaliste du Parisien qui s'est inscrit pendant plusieurs mois dans un club sportif de Seine-et-Marne

Pendant plusieurs mois, un journaliste du quotidien Le Parisien a participé "aux entraînements de ju-jitsu brésilien, à Savigny-le-Temple (Seine-et-Marne), dans un club surveillé par les services de renseignements pour des soupçons de communautarisme".

Le récit occupe une double page dans l'édition d'aujourdhui. des petits détails montrent que ce club est un peu particulier.  Ainsi, dans les vestiaires tout le monde se douche en celçon.  En se rhabillant, le journaliste se trouve nu quelques secondes.Le lendemain, un message sur le groupe WhatsApp répète qu'il faut se doucher en caleçon  et utiliser une serviette pour se changer. La nudité semble de fait interdite.

Le journaliste constate aussi que les utilisateurs sont exlusivement masculins "Les femmes n'ont rien à faire avec nous, on est dans la compétition ici" explique un membre.  Une amie du journaliste  demande si elle peut s'inscrire. On lui répond que le club ne prend pas d'adhérents en cours d'année. Pourtant deux semaines plus tard un homme, est lui, accepté.

La religion n'empiète pas sur le tatami, mais selon le journaliste, elle est omniprésente dans le groupe WhatsApp du club. Un message sur deux inclus un mot en relation avec Allah. Un jour le journaliste voit un animateur du club npriser au milieu d'une salle La structure bénéficie d'un agrément préfectoral, et la mairie prête des locaux trois fois par semaine.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !