Abdelhamid Abaaoud aurait évoqué "d'autres attentats encore pires" auprès de sa cousine Hasna | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Dans un procès-verbal dont trois extraits ont été publiés par l’hebdomadaire Valeurs Actuelles, un témoin clé de l'affaire assure avoir assisté à cette rencontre
Dans un procès-verbal dont trois extraits ont été publiés par l’hebdomadaire Valeurs Actuelles, un témoin clé de l'affaire assure avoir assisté à cette rencontre
©Reuters

Procès verbal

Abdelhamid Abaaoud aurait évoqué "d'autres attentats encore pires" auprès de sa cousine Hasna

Abdelhamid Abaaoud aurait aussi expliqué pourquoi il s'était rendu personnellement dans l’hexagone : afin de vérifier l’organisation de ses hommes et de s’assurer qu'ils n'hésiteraient pas.

Deux jours après les massacres du 13 novembre, Abdelhamid Abaaoud, l’organisateur présumé des attentats de Paris, aurait rencontré sa cousine Hasna Aïtboulahcen à Aubervilliers. Dans un procès-verbal dont trois extraits ont été publiés par l’hebdomadaire Valeurs Actuelles, un témoin clé de l'affaire assure avoir assisté à cette rencontre dont il livre un récit peu rassurant. Le parquet de Paris a par ailleurs ouvert une enquête préliminaire contre Valeurs Actuelles, pour violation du secret de l'instruction.

Selon ce témoignage, les deux cousins se seraient bien retrouvés à Aubervilliers 48 heures après les attentats de Paris : Abdelhamid aurait alors sollicité sa cousine Hasna, afin que celle-ci lui trouve une planque et lui procure ‘’deux costumes et deux paires de chaussures histoire de passer bien’’, contre une récompense de 5000 euros, le tout afin de préparer une autre attaque à la Défense "le 18 ou le 19 novembre".  

Abdelhamid Abaaoud aurait aussi expliqué pourquoi il s'était rendu personnellement dans l’hexagone : afin de vérifier l’organisation de ses hommes et de s’assurer qu'ils n'hésiteraient pas. Lors de cette entrevue, le ‘’cerveau’’ présumé des attentats de Paris aurait également raconté son itinéraire jusqu’à la France, où il a pu pénétrer en septembre en se glissant dans le flux de migrants arrivé en Europe par la Grèce.

Pendant son audition, ce témoin ‘’clé’’ de l’affaire a également déclaré qu'Abaaoud affirmait qu’il y "en aurait d'autres" (des attentats) et qu"'ils feraient encore pires dans les quartiers proches des Juifs" et que "des diversions dans les transports et les écoles" étaient prévues. Qui se cache derrière ce "ils"? "D'autres frères déjà en place", aurait répondu Abaaoud, ajoutant que "tout était prêt". 

Lu sur L'Express.fr

Le sujet vous intéresse ?

À Lire Aussi

"Un cadeau d’Allah" : quand le cerveau présumé des attentats de Paris, Abdelhamid Abaaoud, racontait avoir été relâché après un contrôle de policeAbdelhamid Abaaoud : ce que révèle le téléphone portable du cerveau présumé des attentats de Paris, abattu mercredi à Saint-Denis Attentats de Paris : Abdelhamid Abaaoud n'était pas seul dans le métro

Mots-Clés

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !