A Moscou, Emmanuel Macron a refusé un test PCR avant sa rencontre avec Vladimir Poutine | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Vladimir Poutine
Vladimir Poutine
©Odd ANDERSEN / AFP

Covid-19

A Moscou, Emmanuel Macron a refusé un test PCR avant sa rencontre avec Vladimir Poutine

Ce qui explique que les deux hommes ont dialogué séparés par une longue table sans poignée de main

Le président français Emmanuel Macron a refusé un test Covid russe avant sa rencontre avec Vladimir Poutine, a confirmé le Kremlin.

Le test nécessitait un protocole sanitaire inacceptable et ne cadrait pas avec le calendrier du dirigeant français, a déclaré une source française à la BBC.

M. Macron aurait refusé le test PCR par crainte que les Russes ne mettent la main sur son ADN.

Les dirigeants ont ensuite tenu une réunion séparés par une distance de sécurité pendant toute la durée de la rencontre

Ils ne se sont pas serré la main et se sont assis chacun à l'extrémité d'une table de quatre mètres de long. Des observateurs se sont demandé si M. Poutine s'en servait pour envoyer un message diplomatique symbolique.

Mais des sources diplomatiques françaises ont déclaré à l'agence Reuters que M. Macron avait été invité à choisir entre accepter un test PCR russe pour être proche de Poutine ou respecter des règles strictes de distanciation sociale.

"Nous savions très bien que cela signifiait pas de poignée de main et cette longue table. Mais nous ne pouvions pas accepter qu'ils mettent la main sur l'ADN du président", a déclaré une source à Reuters.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !