86% des Français souhaitent diminuer le train de vie des élus pour faire des économies | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
86% des Français souhaitent diminuer le train de vie des élus pour faire des économies
©

Sondage

86% des Français souhaitent diminuer le train de vie des élus pour faire des économies

Un sondage OpinionWay montre que les Français privilégient une baisse du train de vie des élus et une réduction du nombre de fonctionnaires afin de redresser les comptes publics.

Les Français ont une petite idée sur la manière de faire des économies. Une étude réalisée par l'institut OpinionWay pour Tilder et LCI montre en effet qu'il faut commencer par réduire les dépenses publiques avant d'augmenter les impôts pour redresser les comptes de l'Etat.

Les Français privilégient donc de diminuer le train de vie des élus pour faire des économies. Cette option plaît d'ailleurs à plus de la moitié des sondés puisqu'ils sont 86% à prôner cette solution. Ce qu'ils oublient probablement est qu'une telle mesure est loin de pouvoir rééquilibrer les comptes publics. François Hollande et ses ministres avaient par exemple réduit de 30% leurs salaires au début du quinquennat, mais cette mesure était symbolique avant tout.

Les Français estiment également que la réduction du nombre de fonctionnaires serait un bon moyen de rééquilibrer les finances publiques et de trouver les 60 milliards d'euros que l'Etat doit arriver à dégager des 1118 milliards d'euros du total des dépenses publiques. Cette solution, approuvée par 34% des Français, paraît plus plausible que la baisse du train de vie des élus. Ainsi, le non-remplacement d'un départ à la retraite sur deux à notamment permis à l'Etat d'économiser près de 300 millions d'euros par an ces dernières années.

27% des Français estiment également que l'Etat pourrait couper dans les dépenses militaires pour rééquilibrer les finances publiques. Ils ne sont en revanche que 9% à prôner une baisse des allocations logements, 16% à une diminution de l'indemnisation chômage, et 17 et 19% à estimer que baisser respectivement les allocations familiales et les minima sociaux serait une bonne idée.

L'étude montre également que les Français ne souhaitent pas que l'on touche aux retraites. Seuls 6% des sondés se prononcent en effet pour une diminution et un report de l'âge légal pour partir à la retraite. Autant dire que le sujet reste tabou en France.

Quant aux dépenses liées à la santé, au fonctionnement de la justice et de la police, et à l'éducation, moins de 5% des Français estiment que les baisser permettrait de redresser les comptes publics.

Lu sur L'Express

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !