844 Palestiniens tués lors des bombardements d'Israël sur des maisons de Gaza à l'été 2014 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
La guerre à Gaza a fait près de 2000 morts à l'été 2014
La guerre à Gaza a fait près de 2000 morts à l'été 2014
©Reuters

Bataille de chiffres

844 Palestiniens tués lors des bombardements d'Israël sur des maisons de Gaza à l'été 2014

Selon Associated Press, 247 frappes aériennes ont touchées des habitations civiles pendant ce conflit. Seules 96 victimes étaient suspectées d'être des militants.

L'agence de presse AP a fait le décompte des bombardements israéliens, lors de l'opération lancée par l'Etat hebreux à Gaza à l'été 2014. Sur les 5000 frappes, 247 auraient détruit des habitations, provoquant la mort de 844 civils. Parmi eux, 508, soit 60%, seraient  des "enfants, des femmes ou des personnes âgées" a constaté Associated Press. Dans les détails, 280 personnes tuées avaient moins de 16 ans dont 19 bébés. Lors de 83 frappes, au moins trois membres d'une même famille ont trouvé la mort.

Sur les 844 victimes, seules 96 victimes étaient suspectées d'être des militants, soit 11% du total. Les autres hommes en âge de combattre n'auraient pas de lien avec une quelconque lutte armée.

Selon l'ONU, le conflit a fait 1976 morts, dont 1417 civils mais les chiffres divergeaient entre les autorités israéliennes et l'autorité palestinienne.

Lu sur Associated Press

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !