74% des cyberattaques associées à des demandes de rançons sont liées à des pirates russes | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
Pirate
Pirate
©Flickr

Piratage

74% des cyberattaques associées à des demandes de rançons sont liées à des pirates russes

En 2021, plus de 400 millions de dollars ont été payés en cryptomonnaies à des pirates

Une nouvelle étude suggère que 74 % de tout l'argent gagné grâce à des cyberattaques de ransomwares en 2021 est allé à des pirates informatiques liés à la Russie selon Chainalysis cité par la BBC.

Les chercheurs affirment que plus de 400 millions de dollars de paiements en crypto-monnaie sont allés à des groupes "très susceptibles d'être affiliés à la Russie". Et 74% des cyberattaques associées à des demandes de rançons sont liées à des pirates russes.

La Russie a démenti les accusations selon lesquelles elle hébergerait des cybercriminels.

Mais les chercheurs affirment également qu'"une énorme quantité de blanchiment d'argent basé sur la crypto-monnaie" passe par des sociétés de cryptographie russes.

Les analystes disent savoir quels groupes de pirates sont russes car ils présentent diverses caractéristiques, par exemple : leur code de ransomware est écrit pour l'empêcher d'endommager les fichiers s'il détecte que les ordinateurs de la victime sont situés en Russie ou dans un pays de la CEI et le gang opère en russe sur des forums russophones.

Cependant, le mois dernier, les autorités russes ont annoncé qu'elles avaient démantelé le groupe de rançongiciels REvil à la demande des États-Unis.

L'opération est un cas extrêmement rare de collaboration entre les États-Unis et la Russie dans le domaine de la cybercriminalité.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !