70 ans du Débarquement de Provence : pour Hollande, "ici, les troupes françaises ont écrit des pages glorieuses" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
François Hollande a inauguré le mémorial du débarquement de Provence
François Hollande a inauguré le mémorial du débarquement de Provence
©REUTERS/Michel Euler/Pool

Moments d'Histoire

70 ans du Débarquement de Provence : pour Hollande, "ici, les troupes françaises ont écrit des pages glorieuses"

Le président de la République s'est exprimé ce vendredi 15 août depuis le mont Faron, à Toulon, pour les commémorations du 70ème anniversaire du Débarquement de Provence.

C'est un fait de guerre régulièrement omis mais pourtant décisif. Le Débarquement de Provence le 15 août 1944 est moins connu que le D-Day de Normandie et pourtant il est capital dans la victoire finale. En effet, 10 semaines après l'opération "Overlord", quelque 850 embarcations ont débarqué dès le 15 août sur les plages du Var : 450 000 hommes, parmi lesquels 250 000 Français de l'"Armée B", placée sous les ordres du général de Lattre de Tassigny et composée essentiellement de soldats d'Afrique du Nord. 

A l'occasion des commémorations du 70ème anniversaire de cette opération militaire, François Hollande a pointé "sa réussite totale". "La bataille de Normandie avait porté un coup considérable aux Nazis, mais l'essentiel restait à accomplir", a-t-il déclaré depuis le mémorial du mont Faron, à Toulon. Comme le rapporte Le Figaro, le chef de l'Etat a rappelé qu'en Provence "la France s'était libérée par elle-même, avec le soutien de ses alliés". 

 "Ici, les troupes françaises ont écrit des pages glorieuses", a ajouté le président, en saluant "tous ces héros, célèbres ou anonymes", qui ont contribué "à la résurrection de notre pays". Toujours selon Le Figaro, François Hollande a enfin vanté "l'unité nationale", notre "bien le plus précieux". Et de conclure : "Grâce à vous, la France a su se rassembler au-delà d'elle-même". 

A noter qu'au cours des commémorations, le président a fait savoir que le mémorial du Mont-Faron deviendrait le "Mémorial du débarquement et de la Libération en Provence". Celui-ci mettra à l'honneur "tous les combattants" : Français Libres, soldats venus d'Afrique, résistants, alliés. Les travaux commenceront l'automne prochain. François Hollande devrait l'inaugurer début 2017.

lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !