2016 : pour la première fois, Donald Trump en tête des sondages face à Hillary Clinton | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
2016 : pour la première fois, Donald Trump en tête des sondages face à Hillary Clinton
©REUTERS / Aaron Bernstein

USA

2016 : pour la première fois, Donald Trump en tête des sondages face à Hillary Clinton

Il arrive en tête dans un nouveau sondage de CNN, ainsi que dans le méta-sondage de RealClearPolitics.

Donald Trump est en tête des sondages nationaux face à Hillary Clinton, pour la première fois depuis le début de la campagne pour l'élection présidentielle américaine de 2016. Dans un nouveau sondage de CNN, il totalise 44% des intentions de vote, contre 39% pour Hillary Clinton, avec 9% pour le libertarien Gary Johnson et 3% pour Jill Stein, candidate du Parti vert. Dans le même sondage, si seuls les deux premiers candidats sont inclus, Trump est à 48% contre 45% pour Hillary Clinton, soit un bond en avant de 6 points depuis la Convention nationale républicaine, qui a eu lieu la semaine dernière. Par ailleurs, le RealClearPolitics Poll Average, indicateur très respecté qui est une moyenne des divers sondages effectués, donne Trump à 44,1% contre 43,9% pour Hillary Clinton. 

Un résultat qui se conforme à une tradition des campagnes présidnetielles américaines, le "convention bounce". Les conventions, ou congrès du parti, où le candidat est officiellement nommé, sont des grandes cérémonies qui sont diffusées en permanence sur toutes les chaînes. Traditionnellement, cette surexposition médiatique donne au candidat un "rebond", ou "bounce", qui s'estompe ensuite. 

De plus, les sondages nationaux ne sont qu'un indicateur indirect, puisque les élections présidentielles américaines se font état par état, et le résultat final est donné par le Collège électoral. Il n'y a pour l'instant pas assez de sondages post-convention des états les plus contestés pour donner une image fine de la situation. 

Ceci étant dit, c'est le meilleur résultat de Donald Trump depuis le début de la campagne. Trump bénéficie également de 46% d'opinions favorables, contre 39% avant la convention. Malgré tout, et peut être plus significatif, le sondage confirme le clivage éducatif au sein de l'électorat blanc. Parmi les électeurs blancs diplômés de l'enseignment supérieur, Clinton gagne du terrain, passant de 40-40 à 44-39, alors que Trump gagne du terrain parmi les électeurs blancs non diplômés, passant de 51-31 à 62-23, confirmant son statut de candidat populiste et clivant. 

A LIRE AUSSI : Hillary Clinton face au redoutable défi posé par Donald Trump avec son discours à l'investiture

Lu sur CNN

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !