"Qui devrions-nous contacter si vous deveniez un martyr ?" : le glaçant formulaire de recrutement d'Al-Qaïda retrouvé chez Oussama ben Laden | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Ce document d'Al Qaïda a été retrouvé en 2011 dans le repère d'Oussama ben Laden.
Ce document d'Al Qaïda a été retrouvé en 2011 dans le repère d'Oussama ben Laden.
©YouTube

Déclassifié

"Qui devrions-nous contacter si vous deveniez un martyr ?" : le glaçant formulaire de recrutement d'Al-Qaïda retrouvé chez Oussama ben Laden

Ce document compte parmi les centaines d'informations révélées mercredi par les services secrets américains.

Selon les révélations des autorités américaines, un formulaire type destiné aux nouvelles recrues d'Al-Qaïda a été retrouvé en 2011 dans le repère d'Oussama ben Laden. Ce formulaire demandait aux futurs djihadistes des informations sur leur carrière, sur les différentes langues parlées, mais surtout sur les personnes qui devraient être contactées par l'organisation en cas de mission suicide.

Ce document compte parmi les centaines d'informations révélées mercredi par les services secrets américains. Traduit par la CIA, ce formulaire commence par la phrase suivante : "Veuillez renseigner les informations demandées avec précision et véracité. Ecrivez de manière claire et lisible. Nom, âge, situation maritale..."

Si les premières lignes du questionnaire rappellent celui de n'importe quelle grande entreprise, les questions suivantes dévoilent rapidement un aspect plus sombre : "Qui devrions-nous contacter si vous deveniez un martyr?"

Selon les 103 documents déclassifiés mercredi par les services américaines, ben Laden était un lecteur assidu aux intérêts variés. On y apprend par exemple que le cerveau du 11 septembre s'intéressait à Noam Chomsky, qui critique ouvertement la politique étrangère américaine, mais aussi au journaliste Bob Woodward, auteur de l'ouvrage "Obama's Wars" qui prend position contre l'augmentation des troupes américaines sur le sol afghan en 2009.

Lu sur le Daily Mail

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !