Les patients sont plus susceptibles de transmettre le coronavirus dans les cinq premiers jours suivant l'apparition des symptômes | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Cornavirus
Cornavirus
©SEBASTIEN BOZON / AFP

Pandémie

Les patients sont plus susceptibles de transmettre le coronavirus dans les cinq premiers jours suivant l'apparition des symptômes

Les scientifiques britanniques auteur de l'étude soulignent que l'isolement précoce est essentiel pour arrêter la propagation

Il  faut s'assurer que les personnes s'isolent dès qu'elles présentent des symptômes, aussi légers soient-ils estiment les auteurs d'une étude britannique publiée dans le Lancet Microbe.

Au moment où certaines personnes obtiennent les résultats des prélèvements, elles peuvent avoir dépassé leur phase la plus infectieuse.sur Facebook. Ceci alors que  les gens sont plus contagieux juste avant d'avoir des symptômes et au cours de la première semaine après avoir contracté le virus.

Les patients sont plus susceptibles de transmettre le coronavirus dans les cinq premiers jours suivant l'apparition des symptômes estime l'équipe britannique après avoir passé en revue 79 études mondiales sur Covid-19.

Les chercheurs concluent que malgré la persistance de fragments de matériel génétique du virus, aucun virus viable n'a été trouvé au-delà de neuf jours après le début des symptômes.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !