Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
©François NASCIMBENI / AFP

Sous haute tension

"Jungle" de Calais : plusieurs incendies allumés, des pompiers caillassés

Un migrant syrien a été légèrement blessé pour "une blessure aux tympans" après l'explosion de bouteilles de gaz, dans la nuit de mardi à mercredi.

Tensions dans la "jungle" de Calais. Mardi, dès le début de la soirée, des incendies ont été allumés au sein du camp de migrants en cours d'évacuation. Ils se sont intensifiés "entre 00 h 30 et 3 heures du matin", a précisé la préfecture. Un migrant syrien a été légèrement blessé. Il a été transporté à l'hôpital pour "une blessure aux tympans" après l'explosion de bouteilles de gaz. Au moins deux bonbonnes ont explosé, obligeant plusieurs personnes du campement à s'éloigner sur la "bande des 100 mètres", cette zone franche à l'ouest du camp et en bordure de la rocade portuaire.

"Dès 21 heures, des départs de feux malveillants se sont déclarés, mais cela a pris une tournure plus sérieuse en seconde partie de nuit", a déclaré Philippe Mignonnet, adjoint au maire de Calais, présent sur les lieux. Ces incendies ont tous été combattus par les pompiers venus des environs, accompagnés par des CRS. Mais les soldats du feu n’ont pas forcément été bien accueillis…"Nous avons été caillassés et avons dû intervenir protégés par les forces de police" a indiqué un pompier à l'agence France-Presse.

En deux jours, 3 242 majeurs ont quitté le camp en bus et 772 mineurs ont été relogés dans les conteneurs du centre d'accueil provisoire (CAP), selon les ministères de l'Intérieur et du Logement

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !