"Je suis totalement innocent" : Tariq Ramadan se défend dans une vidéo | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
"Je suis totalement innocent" : Tariq Ramadan se défend dans une vidéo
©MEHDI FEDOUACH / AFP

Enquête

"Je suis totalement innocent" : Tariq Ramadan se défend dans une vidéo

Dans un enregistrement réalisé en novembre, l'islamologue suisse, poursuivi pour viols, dénonce un "lynchage médiatique".

"Je suis l’objet d’une campagne médiatique, on pourrait dire d’un lynchage médiatique", affirme Tariq Ramadan, visé par quatre plaintes pour viol, dans une vidéo publiée par le site Muslim Post ce mercredi 14 mars. "On m’accuse des pires agissements. En fait, on m’accuse de crimes, puisqu’il s’agit de viols", explique-t-il dans cet enregistrement qui "remonte au début de l’enquête préliminaire ouverte après le dépôt de deux plaintes contre lui", explique Libération.

"Je suis le diable, la parole qui m’accuse est forcément la parole de l’ange"

"Je suis totalement innocent de ce qu'on m'accuse, je ne vais pas rentrer dans la surenchère médiatique", se défend l'islamologue suisse, ajoutant que ces choses-là "ne se discutent pas dans les médias" mais "dans un tribunal, (…) devant un juge et des avocats". Dans cette vidéo tournée le 27 novembre 2017 dans sa maison de Londres, il se dit "profondément confiant de l'évolution des investigations". "Avec le temps, (…) nous saurons qui a dit la vérité". Contrairement à ses soutiens, il affirme qu'il ne "pense pas qu'il s'agit d'un complot". Selon lui, "dans le climat de l'affaire Weinstein, une femme (…) livre un nom". "Et puis, ceux qui m'ont toujours eu dans leur viseur (…) y ont vu une aubaine extraordinaire et s'y sont jetés tête baissée, en pensant : 'Voilà, on va le finir'", précise-t-il.  

>>> À lire aussi : Tariq Ramadan, le Stavisky qui se prenait pour Alfred Dreyfus

Et d'ajouter un peu plus loin : "Je suis le diable, la parole qui m’accuse est forcément la parole de l’ange, une parole d’évangile". "Ce que j'aimerais mettre en évidence, c'est qu'on a voulu en même temps, en chargeant, donner une image de ma personne qui est celle d'un fou. Et puis sur 30 ans de ma vie, je ne l'aurais été que deux fois [à ce moment, la troisième et la quatrième victimes n'avaient pas encore déposé plainte, NDLR] et qu'en France. (…) Donc je suis géographiquement fou", lance-t-il avec ironie.  Depuis cette vidéo, Tariq Ramadan a été mis en examen et incarcéré. "Cet enregistrement devait être publié car c’est l’unique fois où Tariq Ramadan a pris la parole" sur cette affaire, explique Le Muslim Post, cité par Libération.

Lu sur Libération

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !