"Blessée et heurtée", Michèle Sabban, élue PS, renonce à son logement social | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
"Blessée et heurtée", Michèle Sabban, élue PS, renonce à son logement social
©

Reculade

"Blessée et heurtée", Michèle Sabban, élue PS, renonce à son logement social

Révélée par Marianne le 18 juin, l'affaire avait créée une vive controverse.

La découverte de Marianne avait fait du bruit la semaine passée. En effet, l'hebdomadaire révélait que Michèle Sabban, la vice-présidente de la région, chargée du personnel, de l'administration et des marchés publics, bénéficiait d'un logement social dans le 13e arrondissement de Paris. L'appartement d'une surface de 70m² lui était loué 1 218 €  par mois et ce, depuis dix ans. Pour se défendre, elle expliquait qu'à l'époque, elle était "en difficulté personnelle". Tollé général après cette révélation.

Ce mercredi, suite l'affaire. Le Parisien qui a joint Michèle Sabban, affirme que la vice-présidente PS du conseil régional d’Ile-de-France a renoncé à son logement social. "Je souhaite mettre fin à la polémique et rendre mon appartement" a indiqué au journal celle qui anime une commission régionale proposant des candidatures pour des logements sociaux. 

Michèle Sabban s'est dit "blessée et heurtée" par toute cette affaire. De nombreuses personnalités politiques l'avaient critiqué l'enjoignant à quitter au plus vite son logement social.

Lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !