Zapping Éco - Michel Sapin : "La question, ce n’est pas Bruxelles, c’est la France", Christian Noyer et les tweets du matin | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Zapping Éco - Michel Sapin : "La question, ce n’est pas Bruxelles, c’est la France", Christian Noyer et les tweets du matin
©France Info

Tout ce qu'il faut retenir

Zapping Éco - Michel Sapin : "La question, ce n’est pas Bruxelles, c’est la France", Christian Noyer et les tweets du matin

Le Replay :

Michel Sapin était l'invité de France Info. Le ministre des Finances était interrogé sur les annonces faites hier par le gouvernement au sujet de la dégradation des finances publiques. "Si l’on veut être efficace, il faut regarder la France en face, c’est donc dire la vérité même si elle est délicate, difficile" a lancé Michel Sapin. "Tout le monde disait que la croissance en Europe serait de 1% en 2014, résultat, on est à la moitié. On ne boucle donc pas un budget de la même manière". Au sujet des réprimandes de la Commission européenne, le ministre réplique : "La question, ce n’est pas Bruxelles, c’est la France. Dire la vérité, c’est la dire aux Français". Précisant que "Pierre Moscovici a dit des choses parfaitement légitimes". Enfin, Michel Sapin a précisé que les efforts d’économies se feront par des baisses de dépenses. "Sur les 21 milliards d’économies l’an prochain, 7 milliards dans l’État, 3,7 sur les collectivités locales et le reste sur la sécurité sociale."

[LES AUTRES ARTICLES DE VOTRE BRIEFING ATLANTICO BUSINESS]

Qui à dit ?

"Non la France n’est pas foutu, c’est l’heure du sursaut ou du déclin"

Réponse : Christian Noyer sur Europe 1. Le gouverneur de la Banque de France interrogé sur les annonces du gouvernement concernant les finances publiques. « Il faut faire les bonnes réformes, on ne peut pas accumuler indéfiniement les déficits. Il est clair que sinon, on va dans le mur. » estime-t-il. Et de poursuivre : "Regardons l’Espagne ou l’Irlande. Il y a eu des moments difficiles mais des réformes très fortes ont été faites et ses pays on retrouvé la croissance.Il y a un dividence à la bonne réforme."


Les Tweets :

Le sujet vous intéresse ?

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !