Zap'Éco - Pascal Lamy :"La France est l’une des grandes bénéficiaires de la mondialisation"<!-- --> | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Zap'Éco - Pascal Lamy :"La France est l’une des grandes bénéficiaires de la mondialisation"
©

Le Zap'Éco

La vidéo du jour :

L’ancien directeur de l’OMC était l’invité de France Info ce matin. Selon lui, la France « n’est plus une grande puissance » estimant que la question est désormais de savoir si « en tant que nation dans l’Union Européenne, elle sera capable de combiner ses forces avec ses voisins pour peser dans le monde de demain ». Pascal Lamy, qui livre sa première interview depuis qu’il a quitté l’OMC fin aout, estime que la France est l'une des grandes bénéficiaires de la mondialisation et ce, malgré le fait que « toute les majorités depuis 30 ans aient male géré notre économie ». Enfin, sur la situation actuelle, Pascal Lamy explique concernant la dette que l'on "atteint des niveaux un peu préoccupants. Plus on est endettés, plus on est en risque le jour où les taux d'intérêt vont monter. Et aujourd'hui on est en surliquidités". Ce dernier explique enfin n’être « candidat à aucune fonction » dans le gouvernement.


Mais aussi :

Jean-Paul Betbèze : « La France doit trouver 800.000 millions par jour ! »

L’ancien chef économiste et directeur des études économiques du Crédit Agricole était l’invité de BFM Business ce matin. Interrogé sur cette nouvelle prévision record de dette en 2014, Jean-Paul Betbèze estime qu’il « ne voit pas quand est-ce que cela peut s’arrêter » et que cela oblige le gouvernement à trouver 800.000 millions d’euros par jour. Selon lui, « si vous ne donnez pas aux investisseurs notre dette se maîtrise, ils iront ailleurs. On est un danger pour l’Europe ». Pour l’économiste, il faut revoir « la façon de fonctionner entre profit des entreprises et économies de dépenses ».

Le Tweet : 

> Retrouvez Atlantico Business sur Twitter
> Retrouvez Atlantico Business sur Facebook

Le sujet vous intéresse ?

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !