Yanis Varoufakis seul face à l'Eurogroupe ce soir... et les 9 autres infos éco du jour | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Yanis Varoufakis seul face à l'Eurogroupe ce soir... et les 9 autres infos éco du jour
©Reuters

Les 10 infos éco du jour

Yanis Varoufakis seul face à l'Eurogroupe ce soir... et les 9 autres infos éco du jour

1. Yanis Varoufakis seul face à l'Eurogroupe ce soir. Yanis Varoufakis, le ministre grec des Finance sera ce soir à Bruxelles pour un sommet avec ses homologues de la zone euro. Le but, trouver une alternative afin que la Grèce ne se retrouve pas en défaut de paiement le 28 février prochain. Les négociations s’annoncent difficiles mais selon la presse européenne, Athènes pourrait faire quelques concessions comme une extension du programme actuel et la possibilité d’entamer un dialogue avec la Troïka. Jusqu’à présent le nouveau gouvernement indiquait ne pas vouloir discuter avec leurs principaux créanciers.

[LES AUTRES ARTICLES DE VOTRE BRIEFING ATLANTICO BUSINESS]

2. Swisseleaks : Pierre Bergé "réprouve" les méthodes du Monde. Invité de RTL, l’un des propriétaires du Monde s’explique : "ce n'est pas pour ça que je leur ai permis d'acquérir leur indépendance. Ce sont des méthodes que je réprouve." Matthieu Pigasse, un autre co-actionnaire du Monde, avait déjà émis des réserves sur les méthodes utilisées par les journalistes à l'origine de l'affaire HSBC.

3. Fleur Pellerin toujours déterminée à faire payer Google. Selon le Canard Enchainé, la ministre de la Culture envisage de lancer une taxe sur le débit internet afin de faire payer les géants du net, comme Google, qui ne paient pas leurs impôts en France.

4. Les loyers en baisse à Paris. D’après une étude du réseau d’agence Century 21, les loyers baissent en moyenne de 0,8%. A Paris, la chute est légère : 0,6% mais en Ile-de-France, la baisse est spectaculaire : -5,1%.

5. SNCF : Du Wifi dans les trains dès 2016. La compagnie ferroviaire a lancé mardi son plan #DIGITALSNCF. Le plan prévoit notamment, la mise en place de réseau 3G, 4G ou Wifi dans les TGV. Un lancement progressif à partir de 2016 puisque le coût par rame est estimé à 350.000 euros.

6. L’armement, une industrie française florissante. C’est ce que revèle un rapport de la DGA. Les ventes françaises de matériel militaire ont bondi de 17% en 2014. Le secteur réalise ainsi des ventes à 8 milliards d’euros pour cette seule année, ce qui équivaut à environ 55% du déficit de la sécurité sociale.

7. Apple valorisé plus de 700 milliards de dollars. Selon des données de l’agence Bloomberg, la marque à la pomme a dépassé le seuil symbolique à la bourse de New-York mardi. L’action a gagné 1,9% sur la séance permettant de franchir un nouveau cap dans la valorisation d’une entreprise américaine.

8. Le SMIC fête ses 65 ans. Créé en 1950, le salaire minimum a eu une histoire mouvementée et fut le symbole de nombreuses luttes sociales. En 2014, près de 11% des salariés du secteur privé étaient payés au Smic.

9. Pour ses 350 ans, Saint-Gobain vous invite à son exposition virtuelle. Le groupe a inauguré mardi une exposition en ligne de plus de 700 documents d’archives consacrée à son histoire. Depuis la Manufacture royale des Glaces sous Louis XIV, revivez l’évolution de l’entreprise et plus globalement de l’histoire de France à travers photos, vidéos et systèmes interactifs.

10. Contrôlé avec 1 million dans sa valise, il transpirait trop pour paraitre honnête. Dans la nuit de samedi à dimanche à la frontière entre la France et l’Espagne dans les Pyrennées-Orientales, un homme a été interpellé à l’issue d’un banal contrôle. Le policier raconte à la presse que, par -7°, l’homme suait à grosse goutte et "paraissait fébrile". Et pour cause, ce dernier transportait plus d'un million en petite coupure dans sa voiture.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !