Vous avez aimé 50 nuances de Grey ? Vous adorerez 50 nuances de jaune ! | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Vous avez aimé 50 nuances de Grey ? Vous adorerez 50 nuances de jaune !
©GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

Curieux gilets

Vous avez aimé 50 nuances de Grey ? Vous adorerez 50 nuances de jaune !

L'habit, dit-on, ne fait pas le moine. Mais –ô surprise- le jaune peut faire un parti.

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

Le Figaro a l'heureuse idée de republier régulièrement ses anciens articles. Il en a mis un en ligne qui date de 1902. Grâce à lui on apprend l'origine du mot "jaunes". Il désignait, pour les syndicats révolutionnaires qui entendaient les marquer au sceau de l'infamie, les ouvriers briseurs de grève. Ceux qui pactisaient avec les patrons.

Le Figaro de l'époque était, comme prévisible, de leur côté. Dans l'article il les félicitait chaudement d'avoir refusé de céder aux sirènes des "agitateurs". Très touchés, les "jaunes" envoyèrent au journal une lettre émue pour remercier Le Figaro de son soutien.

Passons d'un jaune à l'autre. Il va y avoir une liste Gilets jaunes aux Européennes. Elle sera emmenée par Ingrid Levavasseur, une aide-soignante de l'Eure. Sa personnalité est intéressante.

Elle a été pressentie pour devenir chroniqueuse sur BFMTV, le média le plus détesté par les Gilets jaunes. Curieux non ? Sa liste est sponsorisée ("moralement" précise-t-elle) par Bernard Tapie qui serait plutôt du genre gilet doré. Etrange, non ?

Parmi ses colistiers figure un certain Eric Boyer. En 2017, il en pinçait pour l'actuel chef de l'Etat. Sur une photo, on le voit posant fièrement avec un t-shirt "Macron président". Aucune preuve qu'il ait changé depuis. Singulier, non ?

Si vous ne savez pas quoi penser de cette liste Gilets jaunes, reportez-vous au Figaro de 1902.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !