Vous aimez la novlangue ? Vous adorerez la Jacklang ! | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Jack Lang et François Hollande, une histoire d'amour.
Jack Lang et François Hollande, une histoire d'amour.
©Reuters

Hollande mon amour…

Vous aimez la novlangue ? Vous adorerez la Jacklang !

Le Président de l’IMA (Institut du Monde Arabe) n’a pas son pareil pour enchanter les choses. Avec des mots qui ont la beauté dégoulinante des pièces montées.

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

Jack Lang c’est l’emphase faite homme. C’est lui qui a hissé le panégyrique au rang de huitième art. C’est à lui qu’on doit tant de mots tendres aussi doux que les brises printanières, aussi sucrés que le miel des ruches. Jack Lang est notre barde national.

Pour qu’il donne la mesure de ses talents déclamatoires, il suffit d’un nom magique : Hollande ! Porté par les pulsions irrésistibles de son enthousiasme amoureux Jack Lang se mue alors en Assurancetourix sans que, hélas, personne ne songe à le bâillonner. Il vient d’accorder une interview au Figaro. Bien plus qu’une interview : une ode, un chant d’amour aux trémolos frissonnants.

Hollande ? "J’ai pour lui affection, amitié et admiration" ! Rien n’a été oublié. L’admiration est pour Jack Lang un élixir nécessaire. D’aucuns pensent. Lui il admire. Mais l’admiré a quand même réussi à bluffer son thuriféraire. "Je ne m’attendais pas à ce qu’il mène une politique internationale aussi forte et déterminée". Ô divine surprise, Ô divin Hollande…

Mais Jack Lang a dans sa besace lyrique d’autres mots dont il se sert pour brûler de l’encens devant le portrait de son idole bien aimée. "François Hollande est très intelligent". Quelle merveille ! Beau et pas con à la fois ! "Ses résultats sont stupéfiants" (il a fumé quoi Jack Lang avant de se lancer dans cette envolée?). A ce degré d’amour ce n’est plus de la passion mais de la transe.

Il serait erroné de croire que le Président de l’IMA espère quelques faveurs du Hollandissime qui nous gouverne. Jack Lang a ce qu’il faut. Un bon job qui lui permet de s’extasier sur la lumière qui rayonne du Qatar et de l’Arabie Saoudite. Et en plus à l’IMA on mange bien : des mezzés libanais raffinés et parfumés.

Donc Jack Lang est certainement sincère. Il est né avec une harpe dans chaque main. Il s’en sert pour dissiper les ténèbres qui envahissent notre pays et qui ont fait de Hollande le président le plus impopulaire de notre Histoire. La faute à qui ? "Aux ministres qui sont si peu sur le pont pour défendre et expliquer la politique du Président".

Heureusement que lui, Jack Lang, est là : "François je t’aime, François je t’adore, François tu es beau, François je t’admire". Ecoutez braves gens cette douce mélopée : elle a tout le charme des chansons d’amour du bon vieux temps. Et surtout ne riez pas. Vous pourriez blesser un cœur sensible. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !