Voulez-vous savoir qui était Jerry Wolkowitz et pourquoi il a été assassiné ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Voulez-vous savoir qui était Jerry Wolkowitz et pourquoi il a été assassiné ?
©Capture d'écran Fracebook

Racisme anti-blanc?

Voulez-vous savoir qui était Jerry Wolkowitz et pourquoi il a été assassiné ?

Pas une ligne ans la presse française. Quelques lignes dans USA Today.

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

Jerry Wolkowitz était journaliste. Il avait 56 ans. Il est mort il y a quelques jours. Voici les faits tels que décrits par USA Today.

"Les autorités ont déclaré que Jerry Wolkowitz avait été attaqué par derrière sur le parking du complexe d'appartements de Harding Road où vit Jerry Wolkowitz. Il a reçu un coup de poing dans la tête et a été traîné sur le parking avant d'être écrasé par une Chevrolet Malibu. La police a trouvé Jerry Wolkowitz gisant sur le sol dans le parking vers 7h15 blessé à la tête et au corps. Les médecins l'ont amené d'urgence dans un hôpital où il se trouve toujours dans un état critique."

Dans un état végétatif, Jerry Wolkowitz a agonisé pendant plusieurs mois à l'hôpital. Il est finalement mort il y a quelques jours. Pourquoi ce silence autour de cette tragédie ?
C'est que la victime pose problème. Car Jerry Wolkowitz n'était pas éligible à la compassion. En effet, il était blanc et il était juif. Pas un Noir donc pour lequel on pourrait s'émouvoir.
Son assassin pose aussi problème. Il s'agit d'un certain Jamil S. Hubbard. Un Noir. Une caractéristique qui décourage toute stigmatisation !
Selon la police, l'assassin a reconnu "qu'il avait choisi de tuer Jerry Wolkowitz parce qu'il était un homme blanc". Mais pas parce qu'il était juif. Jamil S. Hubbard n'est donc pas antisémite. Tout va bien alors…
Les suprémacistes blancs, on connaît. Leurs méfaits s'étalent à longeur de colonnes dans les journaux. Les suprémacistes noirs, on ne connaît pas. Ils existent pourtant et tuent aussi bien que les suprémacistes blancs…
On aurait tort de voir cette affaire sous l'angle du racisme anti-blanc. Structurellement, ce dernier n'existe pas: pas de discrimination des blancs à l'embauche ou pour la location d'un appartement. Mais la haine anti-blanc existe, elle. Meurtrière. Et les Jamil S. Hubbard sont nombreux. Et pas qu'aux Etats-Unis. 
Pour mieux comprendre les circonstances de la mort de Jerry Wolkowitz : 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !