Voilà à quoi ressemblerait Manhattan si ses buildings étaient plantés en plein milieu du Grand Canyon | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
La fusion de Manhattan et du Grand Canyon.
La fusion de Manhattan et du Grand Canyon.
©Gus Petro

Idée folle

Voilà à quoi ressemblerait Manhattan si ses buildings étaient plantés en plein milieu du Grand Canyon

Le photographe, frappé par ce qu'il va nommer la juxtaposition de "vide et de densité", a décidé de fusionner espace vide et espace dense.

Le photographe Suisse Gus Petro a eu l'incroyable idée de fusionner grands espaces et villes dans son domaine de prédilection, la photographie. A l'origine de ce projet, une constatation de l'artiste lors d'un voyage aux Etats-Unis en 2012.

Une semaine après avoir visité New York, il découvre le Grand Canyon et la vallée de la Mort, et là, c'est le choc. Le photographe est alors frappé par ce qu'il va nommer la juxtaposition de "vide et de densité" : "le contraste entre les deux était si fort et si écrasant que je devais trouver une manière de l'exprimer" explique-t-il.

Il crée alors un projet photo qu'il intitule "Fusionner". L'idée : prendre deux endroits opposés (l'un dense et l'autre vide) et les fusionner en un seul. L'artiste va procéder de la façon suivante : il part de deux photographies des deux sites visités, l'une de Manhattan très dense et l'autre, du Grand Canyon totalement vide. Pour que le résultat opère,  il fallait que les angles de lentilles, ainsi que les points de perspectives correspondent. Ensuite place à la magie de Photoshop !

Et le résultat est impressionnant de réalisme ! Si impressionnant que certains se font avoir : "après avoir montré les images, la plupart des personnes qui n'étaient jamais allés voir ces lieux, m'ont demandé où ils se trouvaient. Je ne m'attendais pas à ça" a déclaré l'artiste.

Ci-dessous une dernière série pour le plaisir :

Le site du photographe : http://guspetro.com/

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !