Et voilà à quoi ressemble la maison en vente la plus chère de Londres | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Style de vie
Et voilà à quoi ressemble la maison en vente la plus chère de Londres
©Knight Frank

Happy Few

Et voilà à quoi ressemble la maison en vente la plus chère de Londres

Cet hôtel particulier peut être à vous pour la modique somme de 55 millions de livres.

L'immobilier londonien est un des plus chers du monde. Mais avec le Brexit, la livre sterling s'effondre, donc ça mérite peut être un achat ? Le site Business Insider a demandé à un certain nombre d'agents immobiliers londonien de trouver les propriétés les plus chères de la ville actuellement mises en vente au public. 

La réponse : une maison à Eaton Square, dans le quartier très chic de Belgravia, dont le prix sur le site de l'agence immobilière Knight Frank est un modique 55 millions de livres, soit presque 65 millions d'euros depuis l'effondrement de la livre. 

Regardons à quoi ressemble cette demeure...

Voilà sa façade depuis la rue, sur Eton Square, à Belgravia, pas loin de Chelsea.

Le salon possède de superbes moulures et ce beau lustre, tout en étant bien éclairé avec les grandes fenêtres.

La cuisine et la petite salle à manger sont ultramodernes, mais néanmoins "British", avec les moulures et le lustre argenté.

La salle à manger principale fait peut être moins envie, avec ces murs sombres et ces tentures très lourdes. 

La partie la plus frappante de cette demeure est assurément le sous-sol, avec cette longue piscine et ce décor ultra-moderne.

On voit ici une des sept chambres, évidemment luxueuse, avec de grands rangements et un large dressing.

Et les salles de bain ne sont pas mal non plus (il y en a six en tout).

La maison a également un "jardin d'hiver" assez élégant, orné de plantes, et baigné de lumière naturelle sous un toit de verre rétractable.

Photos Knight Frank.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !