"Une Promesse" : Patrice Leconte sublime à l'écran le romantisme de Stefan Zweig | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
"Une Promesse" est actuellement dans les salles.
"Une Promesse" est actuellement dans les salles.
©Allo ciné

Atlanti-culture

"Une Promesse" : Patrice Leconte sublime à l'écran le romantisme de Stefan Zweig

Qui est en confidence avec Stefan Zweig sera comblé. Qui est sensible au romantisme des sentiments sera ému. Deux bonnes raisons parmi beaucoup d'autres d'aller voir l'excellent film "Une Promesse" de Patrice Leconte.

Xavier  Delcros

Xavier Delcros

Xavier Delcros est chroniqueur pour Culture-Tops.

Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.). 

Voir la bio »

L'auteur

Patrice Leconte, cinéaste français, auteur de trente longs métrages, a réalisé des films très divers: "Les Bronzés", films cultes; mais aussi "Ridicule", très subtil film historique; et également "Le Mari de la coiffeuse".... La "Promesse", tourné en anglais, est adapté de la nouvelle de Stefan Zweig, "Voyage dans le passé".

Thème

A la veille de la guerre de 1914, un jeune homme devient le proche collaborateur d'un sidérurgiste allemand de la Ruhr. Introduit dans l'intimité familiale de ce milieu bourgeois, il s'éprend de la jeune épouse de son patron, nettement plus âgé qu'elle. A la veille de partir en mission à l'étranger, la jeune femme confie au jeune homme son amour et lui fait alors une promesse.

Points forts

- La nouvelle de Zweig est fidèlement transcrite. Sont superbement traités: l'atmosphère de ce milieu industriel bourgeois; le romantisme de cet amour incandescant et pudique entre l'épouse et le jeune et fringant collaborateur.

- La qualité littéraire est respectée par le classicisme du scénario, la mise en scène, la beauté des images.

- L'approche subtile qui jusqu'au bout fait craindre la réalisation de cet amour impossible.

- Les interprètes sont excellents: Rebecca Hall est toute de passion retenue; Richard Madden est le héros romantique par excellence; Allan Rickman, patron sûr de son autorité, est un mari empreint de doute et de jalousie contenue.

Points faibles

Peut être un peu trop descriptif.

En deux mots ...

Qui est en confidence avec Zweig sera comblé. Qui est sensible au romantisme des sentiments sera ému.

Recommandation

 En priorité En priorité

POUR DECOUVRIR CULTURE-TOPS, CLIQUEZ ICI : des dizaines et des dizaines de critiques sur chaque secteur de l'actualité culturelle

 

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !