Insolite ! Un jeu vidéo qui vous propose d'incarner... une tranche de pain de mie | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
"I Am Bread" vous propose de vivre les folles aventures d'une tranche de pain qui voulait devenir toast.
"I Am Bread" vous propose de vivre les folles aventures d'une tranche de pain qui voulait devenir toast.
©Reuters

Atlantico Games

Insolite ! Un jeu vidéo qui vous propose d'incarner... une tranche de pain de mie

Un canular élaboré ? Un poisson d'avril à retardement ? Que nenni ; "I Am Bread" est un jeu on ne peut plus réel, sorti officiellement cette semaine et qui vous propose de vivre les folles aventures d'une tranche de pain qui voulait devenir toast...

Greg Jacomet

Greg Jacomet

Greg Jacomet, 24 ans, est éditeur du magazine Parisian Gentleman, éditorialiste pour le magazine "The Rake" et un expert aujourd’hui très réputé en matière de parfumerie, notamment masculine. 
 
Il est également un grand spécialiste du monde des jeux vidéo et l’animateur de la rubrique "Atlantico Games" consacrée à l’actualité internationale du secteur.
Voir la bio »

Qu'un jeu adopte à dessein un thème complètement absurde dans le but de faire parler de lui et de faire des ventes, ce n'est pas nouveau. On se souvient du curieux Goat Simulator, ce simulateur de ... chèvre, volontairement bâclé et bourré de bugs qui aura beaucoup fait parler de lui il y a quelques temps : une bonne blague, relativement inoffensive, quoiqu'un peu lourdingue, passés les premiers instants de la découverte et dans tous les cas un excellent coup marketing qui aura permis au petit développeur indépendant de vendre plus de 2.5 millions d'exemplaire de son jeu.

I Am Bread, du développeur Bossa Studio, entend bien renouveler ce succès pour le moins inattendu en proposant un concept tout aussi farfelu : vous incarnez une tranche de pain de mie capable de se mouvoir et qui souhaite devenir un beau toast bien grillé !

Pour ce faire, il vous faudra trouver une source de chaleur suffisante dans chaque niveau et pratiquement n'importe quoi pourra faire l'affaire : un grille-pain, bien sûr, des plaques à induction, pourquoi pas, mais aussi un fer à repasser, une fusée miniature, un poste de télévision en flamme, un radiateur, j'en passe et des meilleures.

Bien entendu, même une action aussi anodine que de se faire griller un toast prend un toute autre dimension quand on est une pauvre tranche de pain de mie sans défense. Il vous faudra donc faire basculer des chaises, traverser des baignoires à dos de canard gonflable et vous mouvoir avec toute l'expertise d'un alpiniste confirmé le long des murs de la cuisine / chambre / salle de bain / station service à la recherche d'un moyen de vous faire griller la face.

En sus, de nombreux dangers vous attendent : quel intérêt, après tout, de se faire toaster, si l'on a traîné par terre toute la journée ? Le sol est donc à éviter. Attention également aux insectes et aux flaques d'eau, personne n'aime manger un toast tout grouillant et ramolli. Si votre jauge de  « mangeabilité » atteint 0, c'est le game over – et le retour à la case départ.

Mais le plus surprenant avec I Am Bread, c'est qu'un véritable jeu se cache derrière la blague. Un jeu complet, au gameplay bien pensé, quoiqu'un rien complexe à prendre en main.

notre ami la tranche de pain doit se déplacer en basculant – dans la pratique, quatre touches sont assignées aux quatre coins du toast, maintenez une touche appuyée, et le toast agrippera la surface en contact avec le coin concerné. Quatre autres touches vous permettent d'influer sur la direction de chute – en combinant les deux, vous pouvez vous déplacer, un rien maladroitement, mais c'est là tout l'intérêt du jeu.

Certes, nous sommes loin du chef d'oeuvre. Mais il serait dommage et injuste d'ignorer ce qui se trouve au delà du canular et de l'appât à youtubeur – d'ailleurs, pour quiconque souhaite se faire une idée du jeu en mouvement, youtube est d'ores et déjà bourré de vidéos de joueurs échouant lamentablement dans les premiers niveaux du jeu.

Car oui, I Am Bread est difficile, frustrant parfois, quoique le jeu ait la bonne grâce d'inclure de la "marmelade magique" au bout de 3 échecs sur un seul et même niveau. Un "power-up" qui vous rend immortel, pour les timorés comme votre serviteur, n'ayant pas forcément la patience ni la dextérité requise pour terminer un niveau sans tricher.

Un petit jeu agréable en sommes, doté d'un contenu relativement conséquent, particulièrement au vu de son faible prix de vente. De nombreux modes de jeux sont en outre à débloquer, ainsi que de nouveaux "personnages" (une baguette, un bagel,...) pour amener un peu de variété à l'aventure.

On aime :

* Un concept farfelu...

  • … et surprenamment bien executé
  • Un contenu très correct...
  • … surtout au vu du faible prix de vente
  • La “marmelade magique”, qui permet même au plus mauvais des joueurs de s'amuser

On aime moins :

  • Une difficulté parfois franchement retorse
  • La musique, trop répétitive

Prix : Environ 12€

Plateformes : Windows, Mac Os X

Développeur : Bossa studios

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !