Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Media
©Reuters

L'art de la punchline

Un 28 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

L'attaque à la mosquée de Bayonne et les mots employés par certaines personnalités politiques, la nomination de Sophie Wilmès comme Première ministre par intérim en Belgique ou bien encore les polémiques entre Google et les médias sur la question des droits voisins... Jean-Sébastien Ferjou réagit sur Twitter à l'actualité.

Jean-Sébastien Ferjou

Jean-Sébastien Ferjou

Jean-Sébastien Ferjou est l'un des fondateurs d'Atlantico dont il est aussi le directeur de la publication. Il a notamment travaillé à LCI, pour TF1 et fait de la production télévisuelle.

Voir la bio »

Attaque à la mosquée de Bayonne : 

La mosquée de Bayonne a été prise pour cible lundi. Deux personnes ont été blessées. L'assaillant avait commencé à incendier la porte de la mosquée avant d'être surpris par des fidèles. L'homme en question a alors ouvert le feu. Le tireur présumé est un ancien candidat du Front National. Cette attaque odieuse a soulevé une vague d'indignation à travers le pays et au sein de la classe politique. Le président de la République Emmanuel Macron et le ministre de l'intérieur Christophe Castaner ont adressé leurs pensées aux victimes et à leurs proches notamment. Les représentants du Rassemblement national ont fermement condamné cette attaque. Jean-Luc Mélenchon a très vivement critiqué l'attitude du parti de Marine Le Pen dans un message publié sur Twitter. 

 

Nomination : 

La ministre belge du Budget, Sophie Wilmès, âgée de 44 ans, a été choisie ce samedi comme Première ministre par intérim. Il s'agit d'une première pour une femme à cette fonction, selon le chef du gouvernement sortant Charles Michel. Dans quelques semaines, le 1er décembre, Charles Michel va être nommé à la tête de la présidence du Conseil européen. Il souhaitait quitter ses fonctions actuelles "au plus tard début novembre". 

Journalisme et rémunération : 

Selon une nouvelle étude et un article publié dans Pro-Market, Google utiliserait Google News Initiative afin d'organiser une "prise de contrôle des médias". L'influence de l'entreprise sur les médias est souvent critiquée. De nombreux médias et des éditeurs ont également décidé en France de porter plainte contre Google devant l'Autorité de la concurrence suite à l'entrée en vigueur de la loi sur le droit voisin et sur des questions de rémunération.  

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !