Sur Twitter, l'actualité profite aux candidats hors système | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Sur Twitter, l'actualité profite aux candidats hors système
©

TWITTRACK 2012

Sur Twitter, l'actualité profite aux candidats hors système

Cette semaine, la 3ème place revient à Jean-Luc Mélenchon en visibilité sur Twitter et Marine le Pen pour les médias en ligne. Le candidat du Front de Gauche profite notamment de son passage remarqué dans l’émission « Des paroles et des actes » de jeudi dernier sur France 2.

Atlantico - Image et Dialogue - Lingway

Atlantico - Image et Dialogue - Lingway

Image & Dialogue est un Cabinet conseil en stratégie et management du capital image.

Lingway est une plate-forme d'e-réputation et un moteur de recherche sémantique et text mining. 

 

Voir la bio »

Dans les médias nationaux, comme sur Twitter, les 2 premières positions des TOP 10 sont, cette semaine encore, occupées par Nicolas Sarkozy et François Hollande. Toutefois, selon le type de source (Twitter ou médias nationaux), leur visibilité recule respectivement de 5 à 6 points pour le premier et de 2 à 3 points pour le second. Il est à noter que – dans les médias nationaux – le candidat du PS apparaît sous deux noms différents : « François Hollande » (22,6%) et « M. Hollande » (2,8%).

Selon le type de source, la 3ème place revient à Jean-Luc Mélenchon sur Twitter (qui signe la plus forte progression depuis la semaine dernière) et Marine le Pen pour les médias en ligne. Cette "poussée" des « candidats anti-système » - Frontiste et Front de Gauche - se retrouve dans le sondage LH2-Yahoo! publié dimanche matin à propos des intentions de vote des Français.

De ce point de vue, Jean-Luc Mélenchon profite notamment de son passage remarqué dans l’émission « Des paroles et des actes » de jeudi dernier sur France 2.

François Bayrou, pour sa part, se situe en 4ème position.

Sur Twitter, comme dans les médias nationaux en ligne, la visibilité cumulée des quatre premiers candidats dépasse 75%, laissant une place réduite aux autres candidats.

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

NB : Les noms des candidats apparaissent dans ce graphique sous la forme la plus souvent utilisée dans les publications

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

NB : Les noms des candidats apparaissent dans ce graphique sous la forme la plus souvent utilisée dans les publications


Le quotient familial fait le buzz sur Twitter

Annoncé par François Hollande la semaine dernière, le projet de réforme du quotient familial lui vaut une visibilité de plus de 60% sur Twitter, Nicolas Sarkozy et François Bayrou se situant loin derrière avec respectivement 21,1 et 9,3%.

Dans les médias nationaux, on constate une visibilité plus équilibrée : François Hollande est toujours en tête, avec une visibilité cumulée de 38,3% (« François Hollande » et « M. Hollande ») ; viennent ensuite Nicolas Sarkozy (26,3%) ; François Bayrou (10,2%) et Marine Le Pen (7,9% ).

Soutenue par le PS, cette mesure est vivement critiquée par l’ensemble des autres candidats :

Nicolas Sarkozy, en déplacement à Amboise : « Il serait irresponsable de détruire notre politique familiale »

Jean-Luc Mélenchon : « Nous entrons dans une saison de tempête, le programme du PS et leurs mesurettes, tout ça c'est de la méthode de pédalo »

François Bayrou pour lequel une remise en cause du quotient familial fragiliserait « le pacte social » : « Supprimer le quotient familial, c’est cibler les classes moyennes et les familles nombreuses. La politique familiale de la France a pour but d’encourager toutes les familles, quel que soit leur niveau social, à élever des enfants ».

Marine Le Pen, par la voix de sa porte-parole, Marie-Christine Arnautu, a évoqué « la crucifixion de la famille et des classes moyennes ».

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

NB : Les noms des candidats apparaissent dans ce graphique sous la forme la plus souvent utilisée dans les publications

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

NB : Les noms des candidats apparaissent dans ce graphique sous la forme la plus souvent utilisée dans les publications

La perte du triple A en première ligne sur Twitter

Redoutée depuis plusieurs semaines, la perte du Triple A de la France annoncée vendredi vaut une grande visibilité à Nicolas Sarkozy sur Twitter, avec plus d’un commentaire sur deux. Le plus souvent les tweets sont négatifs ou caustiques à l’égard de l’hôte de l’Elysée ou des membres de son gouvernement :

« Le truc qui tue c'est quand même que Sarkozy a commencé son quinquennat par une croisière et le termine par un naufrage »

« Il est tombé par terre c'est la faute au ministère, le nez dans le ruisseau, c'est la faute à Sarko »

« Au final, la perte du AAA, c'est comme être relégué en deuxième division, donc coach Sarko doit sauter non ? »

«AAA : Aveuglés Autruches Autistes ... »

«Et Chatel qui met la perte du triple A sur le dos de Mitterrand. Et pourquoi pas Léon Blum ? »

«Les deux pandas chinois remplacent Baroin et Pécresse à l'économie et au budget. Un signal fort pour les agences de notation »

«Sarko avait lâché : "Si on perd notre AAA, je suis mort" ; c'est quand l'enterrement ? Le 7 mai 2012 »

« Crise Euro cauchemard de Sarkozy AAA ou pas, la France au premier rang des pays prochainement en faillite »

Pour leur part, François Hollande frôle les 20% et François Bayrou les 10%.

On retrouve des résultats – et des commentaires – plus équilibrés dans les médias nationaux, les principaux candidats s’étant assez largement exprimés depuis vendredi soir :

Nicolas Sarkozy atteint 26,4% de visibilité ; François Hollande, en déplacement en Guadeloupe , 26,1% de visibilité cumulée sous les deux noms utilisés (« François Hollande » et « M. Hollande ») ; François Bayrou s’octroie la troisième position avec 12% ; alors que Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon font quasiment jeu égal avec, respectivement, 9,8 et 9,1%.

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

NB : Les noms des candidats apparaissent dans ce graphique sous la forme la plus souvent utilisée dans les publications

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

NB : Les noms des candidats apparaissent dans ce graphique sous la forme la plus souvent utilisée dans les publications

__________________________________

Note méthodologique :

Les résultats présentés dans ce document sont issus de la plate-forme d’E-Réputation de Lingway. La sélection des thèmes est opérée par Atlantico et image et dialogue. Les commentaires sont rédigés par image et dialogue.

Les résultats sont exprimés en% de visibilité de chaque candidat sur la base de la visibilité globale de l’ensemble des candidats.

Quand le Top 10 présente une liste de candidats inférieure à ce nombre, c’est que les autres candidats ne sont pas apparus.

Quand le poste ‘Autre’ apparait, il représente le cumul des candidats au-delà des 10 premiers.

Pendant la semaine du 2 au 8 janvier 2012, la liste des candidats potentiels était : Marine Le Pen, Frédéric Nihous, Nicolas Sarkozy, Christine Boutin, Nicolas Dupont-Aignan, Dominique de Villepin, Philippe de Villiers, François Asselineau, Hervé Morin, François Bayrou, Jean-Marc Governatori , Alain Mourguy, Eva Joly, François Hollande , Jean-Pierre Chevènement, Jean-Luc Mélenchon, Philippe Poutou, Gérard Schivardi, Nathalie Arthaud, Jacques Cheminade, Patrick Lozès, Maxime Verner

Remarque : Dans les graphiques, les noms des candidats apparaissent sous la forme la plus souvent utilisée par les internautes ou les journalistes.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !