Avec Toulouse, Marine Le Pen gagne en visibilité sur Twitter tandis que François Hollande recule | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Avec Toulouse, Marine Le Pen gagne en visibilité sur Twitter tandis que François Hollande recule
©

TWITTRACK 2012

Avec Toulouse, Marine Le Pen gagne en visibilité sur Twitter tandis que François Hollande recule

Le candidat PS est le grand perdant de cette semaine, en termes de visibilité. Il perd 2 points point sur Twitter (21,4%) et dans les médias nationaux (20,2%).

Atlantico - Image et Dialogue - Lingway

Atlantico - Image et Dialogue - Lingway

Image & Dialogue est un Cabinet conseil en stratégie et management du capital image.

Lingway est une plate-forme d'e-réputation et un moteur de recherche sémantique et text mining. 

 

Voir la bio »

Les évènements relatifs aux tueries de Toulouse et Montauban qui ont replacé Nicolas Sarkozy dans son rôle de Président, n’ont pas pour autant éclipsés les autres candidats.

Nicolas Sarkozy conserve sa première position sur Twitter (34,7% de visibilité) comme dans les médias nationaux en ligne (26,7%), et progresse très légèrement sur Twitter (+1 point) et dans les médias nationaux (+0,4 point). François Hollande, toujours en seconde position, est cependant, en termes de visibilité, le grand perdant de cette semaine. Celui-ci perd 2 points point sur Twitter (21,4%) et dans les médias nationaux (20,2%).

Sur Twitter, Jean-Luc Mélenchon reste en troisième position et enregistre la plus forte progression de la semaine (+ 3 points), il est de nouveau suivi par François Bayrou (14,2%) qui regagne 2 points, puis par Marine Le Pen (6,5%) qui progresse aussi de 2 points. Viennent ensuite Eva Joly (2,7%) en recul d’1 point, Jacques Cheminade (1,6%) en progression d’1 point, Philipe Poutou (0,5%) et Nathalie Arthaud (0,3%).

Si l’on observe l’évolution des scores de visibilité sur Twitter des 6 premiers candidats, on constate cette semaine le fléchissement de François Hollande et dans une moindre mesure d’Eva Joly, et la progression des 4 autres candidats. Jean-Luc Mélenchon étant cette semaine, le candidat dont la dynamique parait être la plus forte.

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Dans les médias nationaux en ligne, les deux premiers candidats sont suivis, par un groupe constitué de 3 candidats : Marine Le Pen (11,7%), François Bayrou (11,7%) et Jean-Luc Mélenchon (11,6%). François Bayrou et Marine Le Pen enregistrent les plus fortes progressions (+ 3 points). Viennent ensuite Eva Joly (6,8%), Nicolas Dupont-Aignan (3,7%), Philipe Poutou (2,9%), Nathalie Arthaud (2,5%) et Jacques Cheminade (2,4%).

Sur Twitter la visibilité cumulée des quatre premiers candidats est cette semaine de 86,8%, soit un gain de 4 points par rapport à la semaine précédente, tandis qu’elle est de 70,8% dans les médias nationaux soit une progression de 3 points.

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

NB : Les noms des candidats apparaissent dans ce graphique sous la forme la plus souvent utilisée dans les publications

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

NB : Les noms des candidats apparaissent dans ce graphique sous la forme la plus souvent utilisée dans les publications

Visibilité des candidats officiels sur la tuerie de Toulouse-Montauban

L’évènement de Toulouse, contrairement à ce qu’on aurait pu supposer, a principalement impacté la visibilité des candidats sur Twitter. En toute logique, eu égard à son rôle prédominant pendant toute la séquence, celui-ci a permis à Nicolas Sarkozy d’améliorer son score de visibilité de 5 points sur Twitter (39,9% vs 34,7% en moyenne). Mais il a aussi permis à Marine Le Pen de gagner en visibilité sur ce média (9,4% vs 6,5% en moyenne), ainsi qu’à Eva Joly (4,5% vs 2,7% en moyenne) et à Nicolas Dupont-Aignan (3,2% vs 1,5% en moyenne). Alors qu’à l’inverse Jean-Luc Mélenchon est resté très en retrait (7,2% vs 16,5% en moyenne).

Dans les médias nationaux, les gains de visibilité sont très faibles. Les candidats qui ont gagné en visibilité sont principalement François Bayrou (13,3% vs 11,7% en moyenne), et Marine Le Pen (12,9% vs 11,7%).

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

NB : Les noms des candidats apparaissent dans ce graphique sous la forme la plus souvent utilisée dans les publications

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

NB : Les noms des candidats apparaissent dans ce graphique sous la forme la plus souvent utilisée dans les publications

Visibilité des candidats officiels sur la question de l’Islam

Suite aux évènements de Toulouse, le discours très virulent tenu par Marine Le Pen, lors de son discours à Nantes le 25 mars, vis-à-vis de l’Islam dur : "Les zones de non-droit où il y a deux lois : celle de la drogue et celle de l'islam radical", "Je mettrai l'islam radical à genoux !", lui confère la première place et le plus important gain en visibilité sur cette thématique (39,2% vs 6,5% en moyenne).

Notons que les propos de Philipe Poutou, "rien ne peut justifier un drame aussi insupportable. Mais nous ne joignons pas nos voix à ceux qui tentent d'utiliser ces dramatiques événements pour stigmatiser toute une communauté. Les musulmans de France n'ont rien à voir avec ce qui s'est passé, pas plus que les chrétiens n'avaient à voir avec le massacre d'Oslo, perpétré par un fondamentaliste chrétien", ont permis à celui-ci de gagner en visibilité (2,6% vs 0,5 % en moyenne).

A l’inverse, les candidats vis-à-vis desquels on constate, sur Twitter, les plus forts reculs de visibilité sur cette thématique sont en premier lieu François Hollande (3,8% vs 21,4% en moyenne), puis François Bayrou (3,4% vs 11,8%) et Jean-Luc Mélenchon (13,3% vs 16,5%).

Dans les médias nationaux en ligne, Marine Le Pen enregistre de nouveau avec cette thématique le plus grand différentiel de visibilité (16,4% vs 11,7% en moyenne), elle est suivie d’Eva Joly (8,1% vs 6,8% en moyenne), de François Bayrou (12,6% vs 11,7% en moyenne) et de Nicolas Dupont-Aignan (4,4% vs 3,6% en moyenne). A l’inverse Nicolas Sarkozy et François Hollande avec respectivement une perte de 3 points et de 2 points de visibilité sont les deux candidats qui reculent le plus. Ils sont suivis de Jean-Luc Mélenchon et de Jacques Cheminade qui perdent chacun 1 point.

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

NB : Les noms des candidats apparaissent dans ce graphique sous la forme la plus souvent utilisée dans les publications

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

NB : Les noms des candidats apparaissent dans ce graphique sous la forme la plus souvent utilisée dans les publications


Des deux thématiques, l’actualité sanglante est de très loin celle qui a le plus marqué cette semaine d’entrée en campagne officielle.

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

_________________________________________

Note méthodologique :

Les résultats présentés dans ce document sont issus de la plate-forme d’E-Réputation de Lingway. La sélection des thèmes est opérée par Atlantico et image et dialogue. Les commentaires sont rédigés par image et dialogue.

Les résultats sont exprimés en % de visibilité de chaque candidat sur la base de la visibilité globale de l’ensemble des candidats.

La liste des candidats officiels: Marine Le Pen, Nicolas Sarkozy, Nicolas Dupont-Aignan, François Bayrou, Eva Joly, François Hollande, Jean-Luc Mélenchon, Philippe Poutou, Nathalie Arthaud

Remarque : Dans les graphiques, les noms des candidats apparaissent sous la forme la plus souvent utilisée par les internautes ou les journalistes.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !