Tout savoir de la méthode qui permet de voir sans lunettes | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
Tout savoir de la méthode qui permet de voir sans lunettes
©Reuters

Solution miracle

Tout savoir de la méthode qui permet de voir sans lunettes

L’astuce se retrouve sur une vidéo mise en ligne sur YouTube. Elle est accompagnée d’une explication scientifique de la chaîne Minutephysics.

En France, selon GfK Retail and Technology, près de 8 personnes sur 10 portent des lunettes ou des lentilles (79%) et 20% des moins de 20 ans sont myopes. Mais, il arrive que parfois (souvent), les lunettes ne se trouvent ni sur le nez, ni à portée de mains. Et là, le calvaire commence. En effet, arriver à lire sans lunettes devient presque mission impossible : il en devient extrêmement compliqué de distinguer le moindre caractère. Heureusement, une solution miracle a été mise en ligne sur YouTube pour venir en aide à toute personne se retrouvant dans cette situation.

Postée par la chaîne Minutephysics, cette vidéo, a déjà été visionnée près de 5 millions de fois. Il faut dire que le moyen de recouvrer la vue est tout simple. Il suffit de fermer son poing et de l’ouvrir afin de laisser le plus petit trou possible, suffisant tout de même pour pouvoir regarder à travers (cela fonctionne aussi si vous faites un trou d’épingle à nourrice dans un papier par exemple).

Mais comment est-ce possible ? Minutephysics donne l’explication suivante : le fait de limiter la lumière atteignant le globe oculaire aura pour effet de forcer l’œil à faire la mise au point de ce qu’il voit. Dès lors, la vision devient plus nette et ce que ce que vous avez à lire soit prêt ou loin. Limiter la lumière atteignant le globe oculaire aura pour effet de faire forcer la mise au point par votre œil, vous offrant ainsi une vision bien plus nette. Pratique donc pour déchiffrer un menu de restaurant ou un numéro de téléphone le cas échéant. Bien évidemment, Minutephysics rappelle les inconvénients de la technique, notamment l’importante perte de vision périphérique. Mais cela demeure tout de même une solution temporaire simple, efficace et…gratuite.

C’est exactement le même principe que le fonctionnement d’un appareil photo. Cet objet possède un système qui permet de régler la quantité de lumière arrivant au niveau du capteur : c’est ce qui s’appelle le diaphragme. Plus celui-ci est petit, plus la profondeur de champ sera importante, c’est-à-dire qu’il y aura beaucoup moins de flou au moment de la réception de l’image. Concrètement, c’est comme si le diaphragme agissait comme un filtre et empêchait les rayons lumineux périphériques de passer. Il ne conserve que les rayons les plus proches car ce sont ces rayons périphériques qui entraînent le flou.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !