31 : le nombre de mètres carrés que le revenu moyen d'un ménage parisien permet d'acheter | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
31 : le nombre de mètres carrés que le revenu moyen d'un ménage parisien permet d'acheter
©

Happy Hour Atlantico

31 : le nombre de mètres carrés que le revenu moyen d'un ménage parisien permet d'acheter

Chaque soir de la semaine, avant de quitter le bureau, les 3 chiffres du jour pour briller en société... ou à la machine à café.

 Timetosignoff.fr

Timetosignoff.fr

Timetosignoff.fr, c'est l'email qui tous les soirs résume l'actualité du jour et en deux minutes fait de vous la personne la mieux informée de votre entourage.

Voir la bio »

A propos des heures que vous avez passé à regarder la télé ces deux derniers jours, en 2011, dans le monde, la consommation moyenne de télé a augmenté de 6 minutes pour atteindre 3h16 par jour et par individu.

A propos de votre appartement trop petit, le site Meilleursagents.com calcule qu’un ménage parisien (dont le revenu moyen est de 4 710 euros net/mois) s'endettant sur 20 ans à hauteur de 33% ne peut s'offrir que 31m2 dans la capitale.

A propos des bonnes résolutions des candidats s’engageant pour les deux principaux d’entre eux au retour à l’équilibre des finances publiques en 2016 (Sarkozy) ou 2017 (Hollande), l’Institut de l’Entreprise à évalué le coût des mesures proposées dans les seuls derniers jours : Hollande (changement du calcul du Smic, logements étudiants, et l'allongement du congé paternité…) : entre 3,9 et 6,5 milliards d’euros (à ajouter au 20 milliards d'euros prévus par le programme du PS), Sarkozy (division par deux des droits de mutation, exonération de charges sociales senior, cartes biométriques…) : entre 6,8 à 9,5 milliards d’euros.

A lire sur Timetosignoff.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !