Star Wars : Disney peut-il tout gâcher ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Media
Star Wars : Disney peut-il tout gâcher ?
©

La menace fantôme

Star Wars : Disney peut-il tout gâcher ?

Le 4 mai est la journée mondiale de Star Wars. Quelques mois après le rachat de LucasFilms par Disney, où en sont les inquiétudes des amateurs de la saga ? Disney peut-il altérer le mythe Star wars ?

Patrice Girod

Patrice Girod

Patrice Girod est le créateur du Lucasfilm/Star Wars magazine, qu'il a dirigé de 1995 à 2009. En 2005, il a été commissaire de l'exposition Star Wars L'Expo à la Cité des Sciences et de l'Industrie de Paris.

Il est depuis 2008 directeur des Expositions de ScienceFictionArchives.com/Callisto Exhibition Group et actuellement Commissaire de l'exposition Les Jouets Star Wars au musée des Arts Décoratifs de Paris.

Voir la bio »

Atlantico : Aujourd'hui on fête la journée mondiale de Star Wars. L'année dernière la société LucasFilms a été rachetée par Disney. Cette décision ne fait pas l'unanimité auprès des fans. Est-ce que ce rachat peut dénaturer une partie de la saga Star Wars ? Si oui dans quelle mesure ?

Patrice Girod : L’intérêt de racheter Star Wars, c’est bien évidemment la marque, mais aussi le savoir-faire, l’entreprise, les employés. Aujourd’hui Disney a déjà fait quelques changements dans la filiale animation et la filiale jeux vidéo, notamment parce que ces filiales n’étaient pas gérées au mieux. Georges Lucas a vendu car c’était un homme proche de la retraite, c’était une belle opportunité pour lui.

Pour la saga Star Wars, il n’y a priori aucune crainte à court terme. Disney va faire le maximum en termes de budget pour assurer la qualité. Cependant il y a toujours un risque. Mais on sait déjà que John Williams devrait s’occuper de la musique du prochain opus. De toute façon, il faudra se préparer aux changements, Georges Lucas n'est pas immortel. Mais quelque part ce n’est pas tant ce qu’il va se passer dans les quatre prochaines années qui inquiète, mais ce qu’il va se passer dans 10 ans quand Georges Lucas ne sera plus. Il faudra trouver un nouveau souffle et là cela risque de provoquer des changements. 

Disney annonce un Star Wars VII, et projette de sortir un nouveau film par an. Comment cette nouvelle est-elle acceptée auprès des fans de la saga ?

L’annonce d’un nouveau film est une bonne nouvelle pour tout le monde, car a priori la saga devait s’arrêter. Maintenant il y a forcément des mécontents. Star Wars est devenu un tel phénomène mondial, la saga est présente dans l’inconscient collectif culturel que de toute façon il y aura des déçus. Il faut surtout prendre en compte la majorité.

Cependant, le vrai enjeu des prochaines années c'est de conquérir les générations futures. A savoir, est-ce que nos enfants vont adhérer à Star Wars, car Georges Lucas est un réalisateur d'une autre génération. 

Quelle pourraient-être les poursuites après l'épisode VI ? Georges Lucas a-t-il écrit des suites à son histoire ?

Georges Lucas avait coupé l’histoire en douze chapitres, qu’il a ensuite ramené à neuf. L'ensemble est découpé en trois trilogies : celle de l'avant, celle du centre et celle de l’après. Pour réaliser les futures épisodes, Disney se base sur des notes de Georges Lucas sur l'avenir des personnages et du monde de Star Wars. 

Disney a annoncé également qu'entre chaque épisodes il y aura deux spin-off, c’est-à-dire des aventures personnelles des personnages.Cela peut relater l'histoire du jeune Yoda ou du jeune Han Solo par exemple. Donc en 2015 sortira l’épisode VII puis le VIII en 2018, et pour 2016 et 2017 des spin-off. En réalité, Disney utilisera le même mode opératoire que pour les Avengers. On retrouve la saga des Avengers et en parallèle les aventures de chacun des personnages faisant partie de la troupe de super-héros.

Georges Lucas est consultant depuis qu’il a vendu sa société, il n’a plus aucun pouvoir sur ses films. Mais Disney a tout intérêt à suivre ses conseils. Aujourd’hui c’est Lawrence Kasdan, qui supervise l’univers des nouveaux films . Il a travaillé sur l’Empire contre-attaque et Le Retour du Jedi notamment. On peut dire que le passage de pouvoir s'est fait avec beaucoup d’intelligence et de professionnalisme. Il ne faut pas s’offusquer trop vite, on fera un premier bilan après le visionnage de l’épisode VII.

Propos recueillis par Manon Hombourger

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !